• A Noste, la Table

    19 sept 2014 • 75002Aucun commentaire
    A Noste, la Table

    Je reviens donc sur mon déjeuner à la Table d’A Noste, le nouveau lieu imaginé par Julien Duboué qui avait déjà créé l’enthousiasmant Dans les Landes. On est à quelques mètres du palais Brongniart, dans un établissement que le chef a voulu avec plusieurs angles. Il y a le sandwich à emporter comme je vous l’ai décrit mardi, il y a le bar à tapas au rez-de-chaussée avec les tapas qui ont fait le succès de Dans les Landes et d’autres comme ces nems de canard que j’ai vu passer en salle et que j’avais envie de déguster dans l’instant. L’ambiance est plutôt animée, la salle est vaste, haute de plafond, le bar prend de la place, on s’y voit bien passer quelques soirées...

  • A Noste, le taloa

    16 sept 2014 • 750022 commentaires
    A Noste, le taloa

    Avant de revenir sur mon déjeuner d’hier à l’étage (à « la table ») d’A Noste, nouveau restaurant du chef Julien Duboué dont j’avais déjà adoré les tapas inspirés des Landes à sa précédente adresse Dans les Landes (Paris Ve), je vous laisse jeter un œil sur le taloa… Le sandwich de Julien Duboué inspiré d’un pain du Pays Basque et qui me fait dire : ô bonheur de goûter un sandwich savoureux, roboratif et vraiment bon qui va chercher plus loin, c’est à dire dans les traditions régionales et non pas américaines ! Oserais-je dire du coup que c’est l’un des meilleurs sandwichs de Paris ? Je n’en suis pas loin. Le voici servi coupé en quatre....

  • Chambelland

    15 sept 2014 • 75011, Pâtisserie3 commentaires
    Chambelland

    Si je ne suis pas sujette aux intolérances, je suis sensible à toutes les initiatives répondant à des besoins. Ce qui me fait aller chez Noglu restaurant et take away, deux lieux consacrés à la cuisine et la pâtisserie sans gluten. Sans vous parler du bien être que cela procure (je le répète, je ne suis pas intolérante au gluten), je suis par contre capable de vous dire que la tarte aux légumes, le pain pour saucer et le cheesecake aux abricots sont de vraies petites réussites de goûts et de textures chez Noglu et que j’y reviens avec plaisir. De même que les pâtisseries sans gluten du salon de thé Helmut Newcake valent sacrément le déplacement (à découvrir dans mon Guide du Paris Sucré qui sortira aux Éditions...

  • Mûre

    11 sept 2014 • 75002Aucun commentaire
    Mûre

    C’est Anne-Laure Pham sur son blog La Soif du Miam qui a ouvert la voie. Mûre avec son lot de gratins, de crudités, de déco fraîche et enlevée, pour reprendre des forces et des vitamines, je ne voyais pas mieux hier midi. Anne-Laure prévenait qu’il valait mieux arriver tôt. J’ai effectivement pu constater confortablement installée que des hordes de voisins se pressaient à 13h et quelques. Entre la multitude de motifs sur les murs, le carrelage, les coussins des banquettes, le bois blond des tables et les couleurs pimpantes, on reste dans la veine de ces jolies cantines qui ouvrent aux quatre coins de Paris (le presque historique Supernature, le montmartrois Soul Kitchen). Entre végétarisme décomplexé, décor...

  • Repas de fête sur Arte, saison 2

    10 sept 2014 • Actualité1 commentaire
    Repas de fête sur Arte, saison 2

    La rentrée a été discrète ici… Il faut dire qu’après quelques jours de vacances en août, la préparation de la nouvelle saison de Repas de fête a vite pris le relai. Le tournage a commencé le 27 août et s’est arrêté lundi soir précisément. Repas de fête est une série sur laquelle j’ai travaillé en 2013 et qui a été diffusée pendant les vacances de Noël sur Arte. Et ô bonheur, la chaîne a décidé de lui donner une suite. Avec le chef Michel Roth, nous avons donc remis le tablier et sommes partis en quête de ce qui fait la substance de grandes cuisines du monde et de périodes de l’histoire particulièrement savoureuses. Chine, îles de l’océan indien, brasseries, Maroc, Noël...

  • Akrame

    29 juil 2014 • 750163 commentaires
    Akrame

    Il y a quelques jours, j’ai déjeuné avec Philippe Conticini chez Akrame Benallal, autant vous dire que je n’étais malheureuse. Akrame Benallal est un chef que je connais depuis longtemps. Quand il officiait notamment à Tours, puis à son arrivée à Paris dans un premier établissement et enfin à l’ouverture de son restaurant Akrame (Paris XVIe, j’ai goûté sa cuisine à des périodes différentes et de revenir à elle, ornée de deux étoiles, il y a quelques jours fut un très beau et exquis moment (je suis toujours aussi émue de retrouver l’homme qui m’a tant donné en cuisine). Dans ses tons gris et feutrés, la salle est envahie par la personnalité solaire du chef et de son épouse Farah...

facebook twitter instagram rss CONTACT