• Origins 14

    21 Fév 2018 • 75014Aucun commentaire
    Origins 14

    Origins 14, c’est le nom qui a été donné à l’ancienne Régalade, celle créée en 1992 par Yves Camdeborde sur l’avenue Jean Moulin (Paris XIVe). Bruno Doucet, qui avait travaillé avec Camdeborde, avait pris la suite et c’est le chef qui le secondait, Ollie Clarke, qui occupe dorénavant les lieux avec son équipe. Le cadre est celui d’un bistrot auquel on s’attache tout de suite. On dirait que le parquet, le carrelage rétro, les chaises cuirées de rouge foncé, les tables qui valsent un peu, les banquettes et les petites lunes lumineuses nous attirent de leur sourire. Une atmosphère que l’équipe en salle sait rendre encore plus conviviale, grâce à un accueil franc et concerné, des...

  • A poêle, le nouveau podcast de chef

    15 Fév 2018 • ActualitéAucun commentaire
    A poêle, le nouveau podcast de chef

    A Poêle, c’est le podcast de la journaliste gastronomique Julie Gerbet (Le Fooding, L’Hôtellerie Restauration où l’on travaille toutes les deux) qui permet d’en savoir un peu plus sur le métier de chef. Ce qui les a mis sur le chemin de la cuisine, leur façon de créer, de produire, de vivre leur métier, tout cela est évoqué de façon sincère grâce à ce que me permet le podcast : une forme d’intimité qui se crée entre l’intervieweur, l’interviewé et nous et dans laquelle on se sent particulièrement bien je trouve. On écoute dans la situation qui nous convient (moi, c’est sur mon canapé, les yeux dans le vague par exemple, mais ça peut être les transports, dans sa salle de...

  • Aki Okonomiyaki

    12 Fév 2018 • 750012 commentaires
    Aki Okonomiyaki

    Aki, c’est trois adresses rue Saine-Anne, une boulangerie (au 16) dont je vous ai déjà parlé ici, un café (au 75) et un restaurant qui est l’un des rares à proposer à Paris l’okonomiyaki (au 11 bis). Le premier okonomiyaki que j’ai dégusté, c’était à Kyoto, dans une modeste petite adresse à côté de l’hôtel où je logeais. J’avais été surprise par l’apparente simplicité (une crêpe épaisse à base de dés de chou et d’oeufs battus cuite sur une plaque chauffante), la mâche, le côté réconfortant et les goûts qui semblaient s’opposer au début et qui fonctionnaient bien en bouche sans que l’on ait trop à se demander pourquoi. En cherchant...

  • Constance Guisset au MAD

    9 Fév 2018 • ActualitéAucun commentaire
    Constance Guisset au MAD

    L’exposition Actio ! de Constance Guisset au Musée des Arts Décoratifs arrive dans le prolongement de celle de Sophie Calle au Musée de la Chasse qui m’avait beaucoup plu. Voici donc une autre expérience à vivre dans un musée. Invitée par le MAD, la designer et scénographe Constance Guisset imagine des espaces où communiquent des disciplines différentes, où des objets et des corps dansent ensemble et où comprendre ce qui l’anime. Et cela parle fort ! Et moi j’adore quand les disciplines et les époques se parlent. Les premières salles font ainsi communiquer des décors du Moyen Age et les objets de la designer (tabourets, vaisselle, luminaires, tapis), il y a même des portraits peints du XVe siècle et...

  • Saké Nouveau, première édition aujourd’hui

    3 Fév 2018 • ActualitéAucun commentaire
    Saké Nouveau, première édition aujourd’hui

    Saké Nouveau, c’est la célébration du saké qui vient d’être fraîchement pressé… Au Japon, le saké est traditionnellement pressé en saison froide (ce qui permettait avant l’arrivée de la climatisation de maintenir une constante et fraîche température). Passionné de saké depuis qu’il a travaillé au Japon, le restaurateur Youlin Ly dont je vous ai déjà parlé au sujet de Sola et de la Maison du Saké (sans parler de Guilo Guilo où je l’ai rencontré il y a une dizaine d’années et du Saké Bar qu’il avait créé), initie cet événement qui célèbre le vin de riz, non pasteurisé et donc fragile, à boire frais et dans les jours ou semaines qui suivent la presse. Pour cette...

  • Zia, coffee shop & eatery

    2 Fév 2018 • 75007Aucun commentaire
    Zia, coffee shop & eatery

    Zia, coffee shop & eatery, situé près d’École Militaire, a été ouvert par le chef Justin Kent qui est américain et qui a cuisiné chez quelques chefs étoilés à Paris. Du fond de sa petite salle décorée de tableaux abstraits, d’un chauffage d’appoint qui peine un peu quand la porte ne ferme pas bien et que l’on est installé près d’elle (ce qui est mon cas… qu’est-ce que je peux haïr le moindre client qui entre ou sort dans ce cas là et qui ne se soucie pas de savoir si la porte ferme… Depuis, j’ai pris l’habitude de toujours tirer une porte derrière moi) et le chef blanchit plusieurs ardoises, allant du breakfast au lunch en passant par le brunch. Ce qui donne des...

facebook twitter instagram rss CONTACT