Afaria

8 Oct 2007 • 7501524 commentaires

Julien Duboué, 26 ans (ayant fait ses armes au Carré des Feuillants et chez Drouant) et Céline Thiry, 26 ans (en salle et juste avant chez Flora Mikula), amoureux à la vie et à la tête de ce bistro depuis peu, provoquent des étincelles de gourmandise. Leur bistro est réjouissant de notes basques, de piments d’Espelette, de murs blancs, de boiseries chaleureuses et de cotonnades rouges et blanches. La carte des vins affichée en grand sur des glaces couleur bronze fait la part belle à l’Irouléguy. Mon voisin d’à côté, c’est le père spirituel de Tony Soprano (septuagénaire, jogging noir en velours, chaîne autour du cou et méga baskets Adidas), un régal, je vous dis ! Une cuisine dans le même ton, qui émoustille, qui rend accroc et qui peut piquer à l’occasion.

136-afariaUn émincé de thon rouge à la haïtienne, du moelleux, de la fraîcheur en veux-tu en voilà, le tout entrecoupé de notes de gingembre, de citron vert et de coriandre irrésistibles.

136-afaria2

Millefeuille de chairs de dorade fondantes à souhait et de crème d’artichaut relevée au citron vert. La croûte sur le dessus est parfumée à la moutarde à l’ancienne, un délice. Avec ceci ? Quelques légumes sautés (courgette, piment doux, roquette), piquants de vinaigrette au citron, c’est vif et relevé, ça se déguste jusqu’au dernier coup de fourchette.

136-afaria3

Enfin, une crème au chocolat doux, cachée sous une mousse au caramel salé ahurissante et son arlette au épices (une tuile fine de caramel exquise).

Fermé le dimanche et le lundi. Formules déjeuner : 19 € et 27 €. A la carte : 30-35 €

L’Afaria
15 rue Desnouettes
75015 PARIS
T 01 48 56 15 36
Métro Convention

Tags Technorati : , , ,

24 réponses à Afaria

  1. Eliz dit :

    Des tonalités superbes tant dans le décor que dans l’assiette!
    Retranscription une fois de plus super alléchante!

  2. monica dit :

    ji,ji, moi j’ai eu aussi droit aux voisins pittoresques,avec un chien beaucoup plus élégant que ses maîtres mais…tu gagnes

  3. Eliz dit :

    Elu aussi meilleur bistrot par le magazine Optimum d’Oct!

  4. Caroline M dit :

    Monica, c’est amusant, j’ai oublié de signaler le petit chien du père de Tony, qui posait les deux pattes avant sur la table, que ses maîtres laissaient faire (ce qui m’énervait passablement).
    Eliz, il a effectivement fait l’unanimité dans la presse, L’Express, le Figaroscope et de fait, l’Optimum, un Rubin derrière vaut tout l’or du monde…

  5. hanan dit :

    Zou je me suis lancée et ai réservé pour 3 couverts à l’Afaria pour des retrouvailles avec des amies. Une table ronde (la seule je crois) nous attendait au fond du resto…belle attention (qd on est 3 c’est plus pratique que sur une table carrée)! L’accueil etait chaleureux et sincère. Nous nous sommes régalées ! C’est fin, frais et très bon! Nous avons adoré!! J’ai gouté à la creme au chocolat et la mousse caramel salée m’a fait fondre !! Rien que d’y penser j’en ai l’eau à la bouche !! Je le conseille en ts cas, vous y passerez certainement un bon moment !

  6. Laurent dit :

    Devancer F. Simon himself.. joli coup :o)
    Découverte tardive de cette adresse me concernant, je pense y aller très prochainement (tout comme je pense revenir régulièrement sur ce blog que je viens de découvrir aussi… :o)
    Au plaisir,
    Laurent

  7. Caroline M dit :

    Découverte tardive, il ne faut rien exagérer ! L’adresse a ouvert il y a quelques semaines.
    Au plaisir de vous relire également.

  8. Hello Caroline. Impression un peu plus mitigée pour ma part mais un gros potentiel à l’évidence (juste en passant, le chef c’est Julien DUboué). A bientôt. Thierry

  9. Caroline M dit :

    Oh la honte ! Moi qui ne supporte pas les noms écorchés, merci Thierry pour ta remarque.
    J’ai vu ta vidéo, visiblement le plat n’était pas à ton goût, le boudin noir avec le saumon, ça me laisse circonspecte il est vrai…

  10. Daria dit :

    J’ai voulu essayer hier soir, c’était un fiasco! J’adore la cuisine basque, mais je n’ai pas réussi à goûter celle d’Afaria! Accueil plus que débordé (bon, c’est pas grave, ils commencent) et carte riquiqui: seulement 5 plats! On était deux, une personne était allergique aux fruits de mers, l’autre ne mangeait pas de porc (jamais eu de problèmes avec ça dans un restaurant basque). Chez Afaria, il y avait du porc et des fruits de mer dans presque tous les plats et entrées (sauf un), et ils ont refusé de nous en faire sans (« On l’a fait tout à l’heure, mais là le chef m’a bien dit qu’on le fait pas »). Pas très commerçant… Ils ne pouvaient même pas faire un plat de pâtes ou de poulet!
    On est partis et on ne reviendra pas.
    Autre chose: n’y allez pas pour un tête-à-tête en amoureux – le soir c’est super bruyant, c’est incroyable! Quelque chose avec l’acoustique, clairement.

  11. Caroline M dit :

    Daria, je comprends votre énervement, c’est le genre d’événement qui donne envie de s’en aller. Comme je l’ai fait l’autre jour au Floors, le resto à burger du 18e dont on parle en ce moment. Une commande tout bonnement oubliée, des travaux au dessus de la tête carrément dangereux pour les clients et une équipe à aucun moment compréhensible : merci pour les boissons, mais au bout d’une heure d’attente, on quitte le navire !

  12. Chrisos dit :

    je débarque après la bataille, mais pour une fois (c’est assez rare, je l’avoue), j’étais un des premiers à tester cette adresse dont on a (trop?) parlé…
    Une impression de rodage, du potentiel, certes, mais ils ont surtout de bonnes relations presse… Quelqu’un sait ce que ça donne aujourd’hui, près 2 mois après l’ouverture?

  13. Caroline M dit :

    Je ne pourrai te dire, mais je n’ai pas vraiment d’inquiétude, ce sont deux professionnels.

  14. Chrisos dit :

    Professionnel n’est hélas pas un gage de qualité!
    Il y a malheureusement beaucoup de professionnels ou moyens…

  15. pierre dit :

    Chrisos est une sorte de « comique » ; pour lui les professionnels sont des amateurs, et en plus tous sont pourris… ce garçon est aussi navrant que prétentieux ; le plus drole est qu’il pense avoir des choses « pertinentes » à dire !

  16. TVnomics dit :

    voilà pierre, qui élève le débat et témoigne d’un courage anonyme
    Cela me fait penser que le guide du Fooding est rempli de pas mal d’adresses professionnelles surcotées et très moyennes(exemple chez les italiens du Marais : Fulvio et celui de rue Geoffroy l’Angevin qui sont des traquenards à CB)
    je testerai l’Afaria samedi 15

  17. Fab. dit :

    alors, je crois qu’il est necessaire de recadrer un p’tit détail: Afaria, j’y vais, si ce n’est souvent, au moins régulièrement, et je comprends qu’on soit déçu si on s’y rend pour gouter de la cuisine basque typique…Parce que oui, il faut le dire… n’hesitons plus… crions le bien haut, ça leur rendra service…AFARIA N’EST PAS UN Nième BISTROT BASQUE!!! Ce sont les premiers articles parus qui nous l’ont fait croire (comme quoi certains journalistes peuvent être à côté de la plaque). On y déguste simplement une excellente cuisine à inspirations diverses. Voilà. Moi, j’adhère. Et puis, le bruit fait autour d’eux ne doit pas faire oublier qu’il s’agit d’un bistrot et qu’ils n’ont pas la prétention de jouer ds la cour des grands. Alors, soyez indulgents, ils n’ont surement pas demandé à être comparés à Camdeborde ou Etchebest. Ils ont tout le temps pour ça.
    Un petit détail et pas des moindres: ils attaquent des travaux d’insonorisation pendant les prochaines vacances!

  18. Caroline M dit :

    Les langues se délient, que de fougue sur ce blog !
    Visiblement, nous n’avons pas la même notion de « professionnalisme ». Fab, je vous suis ! Une chose est sûre, la volonté de ce jeune couple de faire bien et de faire plaisir était là dès les premières minutes et c’est déjà beaucoup. Qu’il figure dans tous les journaux ne laisse en rien présager qu’il y ait un service de presse. Un bon bouche à oreille chez les journalistes, oui !

  19. TVnomics dit :

    samedi soir, 21h30, excellent repas, service un peu débordé et peu utile sur le choix du vin, mais bon bonne ambiance, gens contents d’être la
    le boudin aux pommes croustade de moutarde mérite la traversée de Paris
    le lieu vapeur bouillon de légumes, presque
    à améliorer : l’accueil au bar et la carte des vins (1ers prix assez élevés)

  20. Tonio dit :

    Nous voulions essayer Afaria, résultat, nous sommes déçus. Carte très courte, l’endroit au premier abord est séduisant puis les détails trahissent l’apparente chaleur et simplicité du décor, le service est courtois sans plus (je n’ai jamais obtenu le beurre demandé, test suprême pour juger de la qualité du service), le vin conseillé n’a pas tenu ses promesses, le ris de veau braisé était trop cuit et sans goût (comble pour le ris de veau), les chipirons servis en « nems » n’étaient qu’un mélange de saveurs où l’on parvenait tant bien que mal à identifier une espèce de goût marin mais la crème d’asperges était très fine, le dessert insipide…Sans doute était-ce le mauvais soir…

  21. Chrisos dit :

    Après plusieurs mois, cette adresse fait toujours des mécontents. Il n’y a pas eu tant de changements que ça, finalement!

  22. Caroline M dit :

    Désolée pour Tonio, il faudra que vous me disiez quel était le beurre voulu ? Etait-ce un beurre clarifié, un beurre blanc, un beurre noir, j’avoue, ça m’intrigue !

  23. john Natoo dit :

    Ce restaurant n’est pas comme le bon vin … avec le temps la qualité de service se dégrade !
    J’aime toujours l’assiette mais plus l’accueil. A déconseiller si vous aimé la bonne ambiance.
    John

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT