Albion

23 Déc 2011 • 750103 commentaires

Après le très heureux Office récemment ouvert dans les parages, voici Albion, bistrot tourné vers les vins et la tranquilité d’être bien. Rue du Faubourg Poissonnière, il semble que la nouvelle se soit vite répandue en à peine un mois, le bistrot fait déjà le plein midi et soir. Pourtant, point de formule déjeuner à midi, mais une carte appétissante avec des coûts grimpant aux alentours de 20-30 € (entrées entre 6,50 et 12 €, plats entre 12 et 18 €, desserts à 7 et 8 €, comme ça vous savez tout). Le décor frais de cave à vins est réjouissant, par « frais » j’entends fraîchement refait et non pas « froid ». Bien au contraire, le parquet roux laissant entrevoir grâce à un carré de sol vitré un escalier menant à la cave, le passe ouvert sur la cuisine, les tables bistrotières en bois, les banquettes et les murs gris peints en souris laissent planer une atmosphère chaleureuse et à la fois un poil moderne. L’équipe amène et bien en place arrive du bistrot Fish la Boissonnerie (Paris VIe), le chef est anglais, le maître des lieux néo-zélandais et avec leurs accents anglophones, ça bistrote sacrément bien français avec une touche sophistiquée qui fait que c’est presque meilleur que le bistrot tradi. Illustration avec la joue de boeuf braisée d’hier midi…

488-AlbionElle est voluptueuse, tendre comme la nuit, un peu grasse par endroits, mais qu’est-ce que je l’aime. Braisée peut-être avec une rasade de vin à la cuisson, elle s’accompagne d’un jus délicieux, d’une purée de panais extra-fine, de petits oignons fondants et d’un condiment câpres et raisins lisse et parfumé (purée fine quoi). Je me suis régalée, surtout avec un verre de Saint-Chinian Château de la Dournie.

Ensuite, j’avais très envie du « Posset au citron, coulis de framboise et shorbread » (une crème au citron très onctueuse me dit-on), sauf que mon autre dessert au teint pêche melba a commencé à se faire entendre et que j’ai préféré quitter le navire.

Les vins proposés au bistrot sont bien sûr vendus côté cave, j’ai louché sur pas mal de choses, dont un Montlouis que je verrai bien sur ma table ces jours prochains… Bref, je reviendrai pour la cave et pour les plats bien troussés, c’est sûr. Sur ce, bonnes fêtes à tous !

Albion, 80 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris, 01 42 46 02 44, métro Poissonnière

3 réponses à Albion

  1. rod dit :

    Diablement gourmand tout ça…joyeux noël!

  2. Laurent Jouanne dit :

    Dis donc, ça commence à parler vins par ici… Intéressant…

  3. La Flâneuse dit :

    Une fois de plus, une adresse qui a su parler à mon estomac de gourmande. La réalisation est parfaite et tout en finesse!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT