Anaïs s’en va-t-en guerre

24 Sep 2014 • Bretagne7 commentaires

Ma mère me parle hier d’un documentaire qu’elle a vu la veille au soir sur France 4, « une jeune femme touchante, toute frêle et incroyablement volontaire qui veut cultiver sa terre, j’y pense car tu me parles de Saint-Malo et cela se passe à côté. D’ailleurs, elle rencontre le chef Olivier Roellinger à un moment donné. Il lui donne des conseils ». La jeune femme en question, c’est Anaïs, une bretonne au caractère trempé qui a décidé de cultiver des herbes et des fleurs pour composer des tisanes. Elle adore les odeurs, c’est ce qui la guide le plus dans son travail, « je voulais être nez quand j’étais petite et quand j’ai vu qu’il fallait faire chimie, j’ai renoncé » (comme moi tiens) et ce qu’elle préfère, c’est prendre soin de ses « petites princesses ». Quand elle rencontre d’autres agriculteurs à ses débuts, « une femme, jeune, jolie et qui vient de la ville, tu n’as rien à faire dans les champs » lui disent-ils. Mais elle n’en a plus rien à faire aujourd’hui, ce qu’elle veut, c’est cultiver, faire sécher et composer ses tisanes, coûte que coûte, quelle que soit la qualité de la terre, le climat, la rudesse du métier, les rentrées d’argent qui se résument au RSA. Vous l’aurez compris, j’ai aussitôt regardé en replay hier soir sur France 4 Anaïs s’en va-t-en guerre de la réalisatrice Marion Gervais, 46 minutes qui passent en un éclair.

Le documentaire a été d’abord diffusé sur TV Rennes et le succès a été tel que Quark productions a mis en place un relai sur son site, beaucoup voulait aider Anaïs à pouvoir investir d’autres terres. Puis une chaîne hertzienne, France 4, a eu alors l’idée de vouloir diffuser le documentaire. La télé a du bon parfois. Vous pouvez aussi regarder le documentaire en accès libre sur ce site

Et si vous comme moi, vous avez envie d’en savoir plus, les articles dans la presse ne manquent pas, comme celui du Monde ou celui de 20 Minutes et pour commander les tisanes d’Anaïs (inutile de vous dire que j’en commande), c’est sur son site

Les tisanes d'Anaïs

7 réponses à Anaïs s’en va-t-en guerre

  1. sébastien dit :

    J’ai vu ce reportage il a quelques mois et je dois avouer que je l’ai revu deux ou trois fois tellement cette jeune guerrière m’a bluffé. Elle redonne foi en la nature humaine sans même chercher à le faire mais en même temps ce reportage désespère sur la bureaucratie, l’administration et … la nature humaine. Sous le charme j’ai été et sous le charme je le suis encore. Elle est ce qui fait la force de notre pays, de notre terroir. Je connais quelques personnes comme elles qui se battent par amour des produits pour faire du miel, de la confiture, du fromage et bien d’autres produits qui font ce que nous sommes. Quand on sait ce que gagnent ces personnes on comprends que ce sont que des vocations animées par l’envie de bien faire et l’amour des produits. Il faut faire plus de reportages, plus d’articles, plus de bruits pour ces gens qui le méritent.
    Bravo Caroline de relayer ces infos.

    • Merci Sébastien, mais je n’en fais que l’écho. Tout le mérite revient à la réalisatrice Marion Gervais. Et je suis bien d’accord avec vous, pour avoir rencontré quelques producteurs isolés et voir des conditions de vie plus que précaires par rapport au bonheur qu’ils suscitent avec leurs produits exquis… Et comme vous, je suis sous le charme de cette jeune personne, de ses confidences, de ses conflits avec elle-même, de son amour des parfums, de sa passion du champ, bref, on n’en finit plus d’être sous le charme !

  2. Valerie dit :

    Bravo pour ce post. J’ai vu le doc sur Anaîs et sa belle énergie, je le recommande à tout le monde. Quant à la solidarité qui s’est constituée autour d’elle je la trouve plus que méritée et très rassurante, à l’époque des selfies et autres préoccupations trop souvent très personnelles…

  3. Ysaline dit :

    Bonjour,

    Zut de zut, je lis, à l’instant et trop tardivement, votre message sur le documentaire « Anaïs s’en va-t-en guerre. Il a été rediffusé pour la dernière fois ce jeudi soir… Ce devait être fort intéressant.

    Sinon, possibilité de s’abonner à votre blog par une newsletter ?

    Merci de ce que vous partagez sur la blogosphère. Bon week-end !

    Ysaline.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT