Anice Stellato, Venise

28 Juin 2010 • Italie6 commentaires

Il y a quelques heures encore à Venise…

Grâce aux conseils d’Emmanuel Giraud, je trouve le chemin d’Anice Stellato, une trattoria familiale loin des sentiers touristiques me dit-il. Je confirme, il suffit de remonter le Grand Canal, de se perdre dans les ruelles, sur les ponts, de découvrir des quartiers plus calmes mais tout aussi ardents, de tomber sur une vitrine de…

366-Anice-StellatoMême s’il est originaire de Trévise, avouez qu’il a fière allure et que je ne pouvais pas vous en priver.

366-Anice-Stellato2

Dernier pont avant notre point d’arrivée, d’ailleurs, on aperçoit les quelques tables en terrasse au bord du canal qui appartiennent à Anice Stellato.

366-Anice-Stellato3

Un décor modeste, entre tables en bois toutes simples, carrelage rétro, radios issues des 60’s et appliques en chrome qui tombent sur la table pour éclairer comme il faut. La carte annonce plutôt la pêche de la région, des antipasti, des entrées séduisantes, avant les pâtes et quelques poissons. Pour moi, ce sera sardines à la parmigiana pour commencer. Des filets de sardine tendres à souhait pris entre aubergines grillées, sauce tomate fraîche, gros éclats d’olive et parmesan à foison. Une entrée plus que sincère, imaginez que le goût de chaque ingrédient s’exprime… Avec des herbes fraîches et ce qu’il faut d’huile d’olive, c’est terriblement bon.

366-Anice-Stellato4

Seiches à l’encre de seiche et belles tranches de polenta. Les morceaux de seiche sont très tendres, on les plonge et les replonge dans la sauce, pareil pour les tranches de polenta. Plat extrêmement généreux, je n’arriverai pas au bout, il faut dire qu’en ce dîner de veille d’anniversaire, le gâteau s’impose (oui enfin il s’impose toujours avec moi, quel que soit le jour…).

366-Anice-Stellato5

Gâteaux aux amandes garni d’une glace aux amaretti… Le gâteau léger façon cake a des accents de citron et avec cette glace tellement fidèle à l’amaretto qu’elle donne l’impression de croquer dedans, je me régale.

Ce qui est terrible ici, c’est que tout ce que vous voyez passer a l’air délicieux, les fritures de légumes et de poissons chez nos voisins, suivies de pâtes gourmandes à souhait qu’on sent de là où l’on est… C’est bien simple, en partant, j’avais envie de réserver pour le lendemain.

Pour un dîner plus que copieux, comptez maxi 40 €.

Anice Stellato, Fondamenta della Sensa, Cannaregio 3272, Venise, 041 72 07 44

6 réponses à Anice Stellato, Venise

  1. Erickd dit :

    Et l’adresse du Tiramisu, par curiosite, peut-on la connaitre ?

  2. Solène dit :

    J’ai justement des envies d’y retourner, en ce moment… Quand j’y vais je loge fondamenta di Cannaregio, donc tout près, tu vois si cette adresse m’intéresse !
    Il y en a une autre du même genre, tout au bout du fondamenta di Cannaregio, ça s’appelle la Casa della Marisa, c’est dans le Routard, mais nous y sommes allés un samedi soir et étions les seuls étrangers. Autour de 35 €/personne vin (pas terrible) compris, menu imposé, mais on ne s’en est pas plaints : succession d’antipasti, entrées, plat, le tout en mode poisson et crustacés, super !

  3. – Erickd, aïe, aïe, aïe, je ne l’ai pas noté. Je saurais la retrouver une fois là-bas, mais pas depuis Paris, désolée.
    – Solène, merci beaucoup pour tes adresses, hôtel et restaurant.

  4. François HUBER dit :

    je recherche un restaurant pour la st sylvestre 2011, ma compagne habite à 8000km de là et devons nous retrouver pour une semaine de romantisme et d’harmonie totale à Venise,nous avons un appartement à Giudecca, auriez vous des adresse de restaurant sur Venise ou la Giudecca.
    Budget entre 80 euros et 250 euros par personne.

  5. sofichu dit :

    Bonjour Caroline,
    auriez-vous d’autres adresses à nous faire découvrir à Venise ?
    J’ai reservé chez Lengué, j’ai hate.
    Merci de vos conseils, à chacun de vos posts, j’ai faim, et ce à toute heure.
    Sophie

  6. – François, désolée de ne vous répondre que maintenant, mais le 8 décembre, je pouponnais sévère et depuis, pas toujours facile de prendre du temps pour répondre, surtout que je ne suis pas du tout spécialiste de la région, désolée !
    – Sofichu, je réitère, je ne pourrai pas vous aider plus, c’était il y a presque 2 ans et le voyage a été très, très court. Quant à Lengué, quelle chance, vous allez savourer. Moi j’ai adoré, j’aimerais d’ailleurs beaucoup y retourner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT