Au P’tit Zinc

15 Juil 2014 • 75014Aucun commentaire

A l’angle de la rue des Plantes et de la rue du Maine, cette adresse a été reprise il y a un an par un jeune patron dynamique, Eric Mauboussin, secondé par son chef de cuisine Momo. Au Pt’tit Zinc, c’est une terrasse qui donne sur les squares arborés devant la mairie du XIVe et qui fait le plein à l’heure de l’apéro. Beaucoup de clients n’hésitent d’ailleurs pas à prolonger le moment jusqu’au dîner, avec un plat simple et toujours bien troussé de l’ardoise (tripes, poulet, andouillette, tartare et frites ou purée). A l’intérieur, on choisit parmi les quelques tables où s’installer. Derrière le comptoir où prendre son café le matin, il y a le jeune d’été qui s’emmêle les pinceaux dans les boissons, Momo et sa micro cuisine et Eric qui s’active sans cesse et emploie toute son énergie (et il en a !) à satisfaire ses clients. Le décor se fond dans celui d’un bistrot classique de quartier, la vitrine expose les énormes gâteaux, les portions ne sont jamais petites, bref, la pleine énergie et la simplicité du bistrot parisien.

charcuteries au ptit zinc

Avant le plat, la planche de rillettes, terrine et cornichons.

andouillette au ptit zinc

L’andouillette AAAAA « bien grillée » comme m’a demandé de lui confirmer Eric. J’avoue que c’est comme ça que je la préfère, la peau croustille alors plus que tout. Les morceaux à l’intérieur sont coupés fins, fondants et moelleux en bouche, avec des notes fumées, mais pas trop. Les pommes de terre frites sont maison, de larges morceaux bien fondants et sans excès de gras. Salade verte fraîche, bien assaisonnée, avec son persil ciselé.

feuilleté fraises au ptit zinc

Difficile de résister aux desserts de la maison, comme ce feuilleté aux fraises léger : feuillage fin, fraises bien goûteuses et crème légère.

tarte chocolat caramel au ptit zinc

L’incontournable de la maison, la tarte au chocolat caramel. Une pâte un peu ferme, beaucoup de caramel qui coule et cette généreuse couche de chocolat un peu croquant que je sens avec une pointe de café. Simple et bon (et j’aime bien la générosité de la maison, avec ses parts de gâteaux qui dépassent de l’assiette).

Formule déjeuner à 16 ou 18 € je ne me souviens plus (j’ai bien profité du Morgon à table), plats aux alentours de 15-17 € dont un très bon tartare m’indique le patron (« il faut revenir pour lui »), un poulet rôti juteux, des tripes, desserts à 7 €

Au P’tit Zinc, 2 rue des Plantes, 75014 Paris, 01 45 40 45 50, métro Mouton-Duvernet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT