Babylonstoren, Afrique du Sud

17 Fév 2014 • Afrique du Sud2 commentaires

Il y a des voyages dont on revient changé, je ne sais comment ni en quoi, mais je peux vous dire qu’un voyage en Afrique du Sud est l’un de ceux là. La semaine dernière, j’accompagnais pour la première fois mon amie hôtesse de l’air, celle super découvreuse d’OGNI (objet gourmand non identifié), lors d’un vol au Cap. Arrivés sur place à l’heure du déjeuner, nous avions un peu moins de 3 jours pour en prendre plein les yeux et le gosier. J’avais dans les poches un article paru dans un magazine de déco qui donnait des adresses très alléchantes au Cap et autour, notamment une ferme au milieu des vignes appelée Babylonstoren. De fil en aiguille, on réussit à organiser pour le lendemain une halte là-bas avec pour guide/chauffeur Jean-Marc, congolais d’origine qui vit au Cap depuis 8 ans. Les 50 et quelques kilomètres se traduisent par une route de près de deux heures, à traverser les champs, les habitations grillagées et murées, les villes dont Stellenbosch l’un des berceaux du nationalisme afrikaner (Jean-Marc nous explique qu’au moment de l’apartheid, la cloche qui sonnait chaque jour à 15h signalait aux noirs qu’ils devaient quitter la ville et ne plus être visibles), les vignes et les montagnes sublimes des alentours du Cap. Jean-Marc donne un éclairage sur l’insécurité de la région, le pourquoi des grillages et des murs et sur cette incroyable route qui longe des townships et des noms de villes et de rues sans consonance africaine. Vers 11h30, on arrive à Babylonstoren, une ferme aux origines néerlandaises qui date de la fin du XVIIe. Les jardins sont magnifiques nous avait-on prévenu, comme ceux de Babylone me suis-je très vite dit. Je ne peux m’empêcher de vous faire faire la visite telle qu’elle a pour nous commencé…

restaurant babylonstoren

Le restaurant de Babylonstoren et l’accueil de l’hôtel, oui la ferme produit des légumes, du vin, des fromages et dispose également de lodges et d’un restaurant…

lavandes de babylonstoren

Les lavandes et la montagne qui bercent le paysage.

jardin de babylonstoren

Le jardin de plantes grasses.

la poire dans le verre

Certains fruits sont mis directement en bocaux sur le poirier. Quand ils ont bien grossi, il suffit alors de les couper et de remplir les bocaux d’eau-de-vie…

Chou

A table ! Dans un restaurant frais, lumineux, aux matériaux naturels, simples, on prend place à table avec un joli chou dans son vase et des linges en lin posés un peu au hasard.

yellow salad

Trois salades au choix, jaune, verte ou rouge. La salade jaune est essentiellement composée de fruits, ananas, goyave, granadilla (en cherchant, je trouve le mot de grenadille qui moi me faisait surtout penser au fruit de la passion), dattes, mais aussi de jeunes carottes, de maïs juteux, de courge butternut, de fleurs et d’une sauce à base de cannelle, de citron et de datte. Tout est cru, parfumé, savoureux. C’est le plein été là-bas et c’est un vrai coup de soleil.

fromage frais

On avait demandé en plus chacune un petit fromage frais aux herbes. Il faut savoir que la salade de couleur est aussi accompagnée d’un plat de salade verte incroyablement goûteuse et de grappes de raisin juste posées dans un plat. Ah oui, il y a aussi un joli beurrier et une coupelle d’huile aux herbes (avec le pain de la maison, c’est sublime).

Boeuf côte et os

La côte de bœuf et son os à moelle avec un peu de sauce « shiraz », type jus de cuisson un peu sucré par le vin rouge et présent juste ce qu’il faut. D’une tendreté difficile à exprimer tant c’est bon, gras, goûteux. L’os à moelle, moi je sature vite en sensation de gras et ne peux le finir (c’est complètement arbitraire, quand je pense que j’adore la poitrine de cochon ou de veau).

pommes de terre rôties

Les pommes de terre qui tuent… Frites d’après la recette du livre (que j’ai évidemment acheté), parfaitement dorées, croustillantes à l’extérieur et fondantes à l’intérieur.

légumes crus

Les légumes crus, chou fleur, haricots verts, plats, poivrons, brocoli, tout est cru et idéalement tendres aussi. Il y avait également des morceaux de courge poêlés au parfum d’orange et agrémentés de graines de courge.

Avec un thé glacé délicat (miel, infusion de plantes), j’avoue qu’après cela, je n’ai pas pu prendre de dessert et pourtant, c’est peu dire si la terrine aux chocolats noir et blanc, aux olives noires et au caramel d’olive me faisait envie. La recette est dans le livre aussi, mais même si j’essayais de la faire, elle n’aurait jamais le charme qu’elle aurait eu là-bas.

Avant de partir définitivement, on est passé à la boutique de la ferme pour repartir avec le livre du lieu, de l’huile d’olive, de la pâte de figues vertes et en jetant un œil aux pains (tout est bien vu)…

pain à la betterave

Aller là-bas a été un moment de soleil, de botanique, de gourmandise et d’humanité que je n’aurais pas soupçonné.

Les prix à la carte du restaurant sont très peu élevés comparés aux prix français. Comptez 5 € la salade, 13 € la côte de bœuf (petit format), 4 € un dessert, 1,30 € l’incroyable jus de légumes et de fruits, à peine plus pour la carafe de thé glacé.

Babylonstoren, Klapmuts Simondium Road, Franschhoek 7670, Afrique du Sud

« Rroll

2 réponses à Babylonstoren, Afrique du Sud

  1. youhouhou dit :

    Je ne doute pas que vous ayez vécu un choc esthétique en Afrique du Sud. La région du Cap est en effet magnifique. Je suis plus réservé sur les nourritures, notamment terrestres qu’affectionnent les afrikaners, et qui ne se signalent pas par leur finesse (tout comme les vins). Je n’ai pas été à Babylonstoren, mais les photographies semblent indiquer qu’on est plutôt dans le roboratif, non?

    • Je ne peux répondre à votre question, je n’ai pas cherché à aller dans des établissements à la cuisine sophistiquée, je ne sais pas s’ils existent. Babylonstoren est surtout un lieu où satisfaire tous les sens, profiter, contempler. La cuisine est simple à l’image du lieu, mais tout est goûteux et de qualité (je n’ai pas trouvé cela roboratif).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT