Bo&Mie, la bonne boulangerie

27 Mar 2018 • 75002, PâtisserieAucun commentaire

Bo&Mie est une boulangerie qui a ouvert en novembre dernier au 18 rue Turbigo, en plein cœur de Paris. La bonne idée des deux instigateurs formés à l’Ecole Ferrandi, c’est d’avoir concentré tout ce dont on a envie quand on entre actuellement dans une boulangerie : de très appétissantes viennoiseries, des matières premières de qualité, de beaux pains, quelques gâteaux simples, une vitrine affriolante depuis la rue, des tables à partager à toute heure, une proposition de brunch le week-end (avec des viennoiseries à volonté, 19,90 €) et des prix accessibles. Le lieu est vaste, le cadre lumineux, le laboratoire visible depuis la boutique et la fabrication et la cuisson sur place sont assurées dans la démarche. Aucun détail ne semble leur avoir échappé dans la conception du lieu. En y entrant, je pense à plein de choses aperçues ou goûtées ici ou là ces derniers mois et je me dis qu’ils ont été bien inspirés (les meilleures idées sont toujours suivies). Des produits goûteux, de qualité, de l’artisanat, on est loin du croissant au Nutella qui bénéficie de son affiche bien léchée sur les murs de la boulangerie en bas de chez moi.

Voici donc le pain au praliné. Un feuilletage parfait, beurré, aéré, et croustillant, on aperçoit bien la pliure des feuilles et une garniture délicieuse, puisqu’il s’agit de praliné feuillletine, ce qui donne un goût différent du pain au chocolat…

Le kouign amann de Bo&Mie, plus de Paris que de Douarnenez. Je vous l’ai déjà dit, j’ai fait un reportage il y a quelques années chez un boulanger de Douarnenez, la patrie du kouign amann, pour qui la version individuelle à la parisienne était une hérésie. C’est sûr, on est loin du format et des proportions généreuses de Bretagne, il s’agit ici plus d’une pâte feuilletée caramélisée et l’on sent moins le goût de pâte à pain, mais à quatre-heure, j’avoue me délecter de cette petite interprétation parisienne.

L’éclair au caramel, simple et efficace avec sa crème au goût de caramel légèrement salé et sa feuille de chocolat au lait décorée elle-même de trois traits de coulis de caramel.

Il y a également le croissant à la framboise, le pain suisse revisité, le flan ou les gros cookies qui feront un bon petit-déjeuner ou un bon goûter… Entre 1,50 et 2 € la viennoiserie, 3,30 € l’éclair. Fermeture le lundi.

Bo&Mie, 18 rue de Turbigo, 75002 Paris, 09 80 53 79 53, métro Réaumur-Sébastopol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT