Bonne Nouvelle

8 Mar 2012 • 750102 commentaires

Au 4 rue du Faubourg Poissonnière, limite Bonne Nouvelle, une devanture que l’on sent toute fraîche avec sa belle enseigne jaune poussin. Quand on regarde à travers la vitre, c’est un décor plus qu’affable… Bonne Nouvelle, un bar de quartier avec tous les codes parisiens, mais avec la fraîcheur des premiers jours et la gentillesse d’une équipe heureuse d’être là. L’adresse a effectivement été reprise il y a 2 mois par deux jeunes associés (dont une femme, celle derrière le comptoir en journée, j’aime les femmes derrière le comptoir, sans qu’elles aient besoin d’en imposer, ça fait plaisir de voir une patronne à cette place, élégante et souriante). Les néons sont bien évidemment là, mais avec des lignes contemporaines, le carrelage se fait toujours vieux, la lumière un peu jaunie adoucit l’atmosphère, les tables en bois blond et le bar illustré de graffitis la modernisent. Rien de trop intello pour autant, on reste dans la spontanéité et la simplicité d’un rade de quartier comme on les aime à Paris. Quand vous jetez un oeil à la carte, ça va à l’essentiel des entrées (oeufs mimosa, rilette de canard, soupe du jour, tout ça à moins de 5 €), plat du jour à 12,50 €, formule à 16 €, charcuteries, fromages, c’est court, café comptoir à 1,10 €, ça me va bien. Du côté des vins, les bouteilles sont surtout aux alentours de 30 € et les verres à 5 €, là, ça chiffre plus. Le service en salle est charmant et vous ramène même une carafe d’eau quand la 1ère est terminée sans que vous n’ayez rien demandé.


493-Bonne-NouvelleAmbiance au bar, tout ce qu’il y a de plus classique, mais avec ce décor affable comme je disais, c’est ce qui la différence avec un autre rade de quartier et le côté propre, on y mangerait ^_^.

493-Bonne-Nouvelle2

Justement, jambon braisé en plat du jour, avec salade, purée ou gratin de courgette. Belle tranche d’un jambon tendre, avec son coeur d’herbes qui parfume les chairs, le côté un peu gras d’une cuisson longue. La purée toute simple et la salade verte (issue d’une grosse laitue batavia fraîche, j’aime) bien assaisonnée (un peu comme chez ma grand-mère, on oublie le balsamique et la sophistication).

493-Bonne-Nouvelle3

Il y avait un crumble, une tarte poire chocolat et une mousse au chocolat. La voici, assez dense, simple, bien faite.

Les prix j’en ai parlé au dessus, c’était ici la formule à 16 €. Vous l’aurez compris, il n’y a pas de quoi traverser Paris, mais si vous avez un rdv/déjeuner dans le quartier, vous allez au ciné ou au théâtre dans le coin, c’est aussi le bon coin où boire des coups et dîner.

Bonne Nouvelle, 4 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris, 01 47 70 33 10, métro Bonne Nouvelle

2 réponses à Bonne Nouvelle

  1. Fabrice dit :

    Ouais… avant ce resto c’était le Phoenix Café, et c’était un VRAI rade parisien dans son jus et ma planque sans aucune prétention quand j’allais au théatre ou au ciné sur les grands boulevards ! Bonne Nouvelle… mouais : on s’y est aventuré, seule la table en terrasse était prise. Le serveur nous a versé un vague oeil… On a demandé si on pouvait manger, il s’est à peine retourné pour nous dire « ben là ». On s’est senti si peu accueilli qu’on a rebroussé chemin.

  2. Fabrice, pas terrible l’accueil, je suis désolée. Par contre, je ne l’ai pas connu avant, mais s’il pue ou qu’il tombe en ruines, un vrai rade parisien a aussi le droit à un coup de frais selon moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT