Café Constant

12 Sep 2007 • 7500713 commentaires

Ce midi au Café Constant… Il y avait des plats du jour appétissants (velouté de potiron, éclats de marron et petits croûtons en entrée, rôti de porc et compotée au foie gras en plat et en dessert, vous le saurez bien assez tôt !), des supporters écossais qui s’enfilaient des litres de bière en terrasse (calme et bon enfant, je le précise), un habitué qui leur remettait une tournée, deux ouvriers qui prenaient leur kir apéritif et des tas de gens comme moi, qui déjeunaient seuls et qui s’en donnaient à coeur joie pour parler avec la serveuse, le voisin ou commenter les supporters-buveurs de bière… Les brèves de bistro y allaient bon train, « ah oui, les écossais, ils sont sympas », « c’est sûr, ils sont plus sympas que les anglais » « oh, vous verriez, là-bas, ils s’enfilent des litres de bière brune, les femmes aussi hein ! ». J’oubliais, il y avait aussi monsieur Constant qui consultait tous les journaux sportifs (coupe du monde oblige, et bien oui, j’en remets un petit placage), tandis que la photographe s’enchaînait les 4 établissements de sieur Constant pour un article à paraître dans Senso. Vous voyez, malgré l’ouverture récente et le succès fulgurant de son voisin Les Cocottes, il se passe toujours des tas de choses au Café Constant, un peu le rade de quartier, où il fai bon venir tous les midis (ou presque, les entrées: 10 €, les plats : 14 € et les desserts : 7 €)

129-cafe-constant

Croustillant de crevettes (je me suis apperçue après commande que je restais dans l’univers de la crevette chez Constant, voir les Cocottes, sorry) au basilic et salade de fenouil. Elles croquent encore les belles, entourées d’un morceau de filo, sous lequel a été glissé une feuille de basilic. Tiens, ça me rappelle quelque chose, voir ici, le fenouil en dessous est passé à la mandoline, fin et croquant, je me régale de ces spaghettis de légumes. Il y a bien cette béarnaise, aussi délicieuse soit-elle tartinée sur le pain encore chaud et exquis, dont je ne m’explique pas la présence. Détail : le drapeau jaune est celui des supporters de l’équipe d’Ecosse…

129-cafe-constant2

Figues en deux façon, une compotée dans le fond, avec grains à profusion et saveur de figue nature, glace vanille d’une incomparable onctuosité et cette chantilly parfumée à la figue et surtout pas trop sucrée, pour bien contrebalancer la glace et le fruit, un délice. Et pour ceux qui se demanderaient qui apparaît sur le set de table, je vous le donne en mille, le XV de France ! Pas désagréable de savourer des figues en leur présence…

Voilà le Café Constant, son ambiance de clientèle de quartier (aussi bien 7e, qu’ouvrière), sa cuisine d’une fraîcheur insensée (rien n’est laissé au hasard dans les présentations) et son chef étoilé qui laisse une empreinte de légèreté sur une cuisine bistrotière à souhait, un vrai bonheur.

Café Constant 139 rue Saint-Dominique, 75007 Paris, 01 47 53 73 34, métro Ecole Militaire ou La Tour-Maubourg

13 réponses à Café Constant

  1. TVnomics dit :

    à quand le tableadecouvert lunch dans cette valeur sure ?

  2. mercotte dit :

    Tu ne m’étonnes guère, la cuisine de Christian Constant il y a longtemps qu’elle me fait de l’oeil et cette adresse , je la note pour un prochain passsage dans la capitale !!

  3. monica dit :

    Il me reste que Le Violon d’Ingres á essayer, je vais asez souvent Aux cocottes et j’ai mangé trois fois au café Constant et ça me donne envie de connaître tout ce qu’il fait.
    Je t’avais demandé ton avie sur le Fogon, je suis allée samedi dernier et ça ma plu, finalment j’étais très bien reçu(toute seule)et c’étais bon.

  4. pascale dit :

    Ah, j’adore ton billet. C’est si important de décrire l’atmosphère d’un restaurant.

  5. Caroline M dit :

    TVnomics, ça y est, j’ai compris, un jour viendra…
    Mercotte, Christian Constant deviendrait ton meilleur ami (je ne te dis pas le travail qu’il fait sur le chocolat).
    Monica, n’oublie pas les Fables de la Fontaine et contente de savoir que tu as été bien reçue chez Fogon !

  6. Caroline M dit :

    Pascale, l’atmosphère de celui-ci vaut le coup d’oeil (mais c’est un peu loin de Madeleine pour demain…)

  7. soecho dit :

    tu m’as donné hyper envie sur le café constant… promis si un jour je dois me perdre dans le 7eme j’y cours… super blog…
    en voici un autre qui se lance mais quel blog…!
    http://www.besofood.com

  8. Cécile dit :

    Je confirme! L’ambiance du café Constant est très simple, très chaleureuse aussi. A la lecture de ce billet, j’y suis allée prendre un petit chocolat chaud (fait maison s’il vous plaît), et j’y retournerai… Après ce sera les Cocottes, puis le Violon d’Ingres, pour une gradation!

  9. Caroline M dit :

    Bien en effet le Be so food, je le suivrai de près…
    Cécile, le chocolat chaud, c’est une bonne idée, merci !

  10. TVnomics dit :

    café constant fermé pour travaux jusqu’au 31/12/07

  11. TVnomics dit :

    Inflation is back
    les entrées sont à 11 € désormais, les plats 15 €
    Soit +30% depuis 2005

  12. Caroline M dit :

    Merci Tvnomics, aurais-tu également le cours de TF1 et M6 ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT