Capucine Caffette

31 Mar 2016 • 75011Aucun commentaire

Avant de me rendre à La Chocolaterie de Cyril Lignac il y a quelques jours, j’ai fait un arrêt déjeuner chez Capucine Caffette qui me faisait de l’œil depuis son ouverture en 2015. Je connaissais et appréciais beaucoup l’enseigne précédente, le Caffè dei Cioppi, italienne aussi et j’étais curieuse de voir de près ces changements. J’arrive tôt, les deux occupants sont dans les finitions des gnocchis. En fond, des morceaux de Nina Simone que je ne connais pas arrivent à mes oreilles avec bonheur. J’aime les voir s’occuper tendrement des gnocchis presque devant moi (enfin juste derrière le comptoir) et la jeune femme qui vient nous apporter la carte en salle est résolument charmante, avec un sourire et une expression tendre et douce. Le sol carrelé bleu et blanc, les chaises blanches et les petites tables en bois apportent quelque chose de méditerranéen, frais et lumineux dans ce petit passage caché de la rue du Faubourg Saint-Antoine. La carte annonce des suggestions sans distinction d’entrée ou de plat, les prix varient autour de 15 €. A table, j’ai faim !

polpette capucine paris

J’ai choisi les polpette, des boulettes à la viande de boeuf accompagnées d’endives braisées. Dès que je les vois, je salive… En fait, ce sont les petites bulles laissées sur la croûte par le bain de friture qui me fait saliver (pas vous ?). Extérieur craquant, intérieur fondant, goût de viande associée (il y a peut-être un peu de porc ou une viande blanche et je dirais aussi de la chapelure). Le côté frit est bien contrebalancé avec les endives (carmine) légèrement amères et acides et les herbes fraîches. Je suis conquise. Il y a juste l’assiette d’un format petit dans lequel tout semble serré, ce qui est à l’inverse de l’assiette de mon amie qui a pris les gnocchis (les fameux). L’assiette a une grande bordure et à l’intérieur, on est deux à constater que des gnocchis manquent à l’appel. Des gnocchis, c’est pour moi synonyme d’abondance et à 15 € l’assiette de gnocchis, ça faisait défaut.

Les prix ? Tout est à la carte. Mes polpette étaient à 16 €, un plat plus généreux certes, mais si l’on ajoute un dessert ou une autre assiette en guise d’entrée, ça grimpe vite à l’heure du déjeuner (surtout s’il manque des gnocchis). Le lieu ouvre tous les jours et dès 9h le matin, ce qui doit être bien agréable autour d’un café et de douceurs italiennes. Pour le soir, les prix me semblent bien plus raisonnables.

Capucine Caffette, 159 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 Paris, 01 43 46 10 14, métro Ledru Rollin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT