Cavestève

4 Déc 2007 • 750164 commentaires

Si vous avez lu, il y a quelques semaines, le papier sur les cavistes high tech dans les pages Paris de ELLE, vous avez pu repérer ce caviste d’un nouveau genre, Cavestève, installé depuis 2 ans dans le 4e et depuis quelques mois du côté de la place d’Iéna. Une cave empreinte de chromes, de faisceaux lumineux (qui donnent à voir la robes des vins) et de toiles contemporaines, bref, on est loin des caves à l’humidité perceptible, aux parfums de liège et de tonneau… Non, quand vous entrez ici, la sommelière Marianne Delhomme vous accueille d’un joli sourire et de mots divins sur le vin. Quelques tables blanches et délicatement dressées sont installées, prenez place, les produits de qualité (du Pays Basque pour la plupart) et les plats préparés par le chef Jean Christiansen (de l’Atelier Berger) sont là pour trouver les meilleurs accords mets-vins. Marianne (ancienne sommelière des Caves Taillevent) vous fait part de ses suggestions, de ses coups de coeur, aujourd’hui ce sera un Saumur rouge, du Domaine du Collier (2004), une perle de fruit et de vivacité.

148-Cavesteve

La terrine de lapin de Jean Christiansen, une texture dense, une saveur quelque peu acide, de la mâche comme il faut et ce goût de lapin délicat qui ne se dérobe pas. La baguette croustille et de temps en temps se tartine du fromage frais échaloté et cibouletté servi à côté.

148-Cavesteve2La planche Battili ponctuée de ventrèche de thon (toute luisante d’huile, celle dans laquelle elle doit être conservée) sur des tartines de pain, de tranches de thon séché d’un moelleux exquis et d’espadon séché et légèrement fumé, plus sec que le thon. Des produits qui viennent du Pays Basque, tout comme ceux de la « planche Ibérique » et ses charcuteries de la ferme Arrosagaraï (tiens, ce sont les mêmes que chez Quedubon, des charcuteries qui ont su s’incruster dans le 16e et dans le 19e, chapeau !).

148-Cavesteve3

Petits pots de crème à la vanille de Madagascar, une texture épaisse et très crémeuse. On regrette juste l’absence d’un petit biscuit…

Le midi uniquement, du lundi au samedi. A la carte (très courte, un plat du jour, quelques produits en version tapas, entrée ou plat et 2, 3 desserts)  : il faut compter 20-30 €

Cavestève
15 rue de Longchamps
75016 PARIS
T 01 47 04 01 45
Métro Iéna

Tags Technorati : , ,

 

4 réponses à Cavestève

  1. emilie dit :

    ça me tente bien tout ça ! pour un déjeuner impromptu…

  2. Rita dit :

    Très tentant pour un déjeuner. Je note si je passe dans le coin
    Merci.

  3. Caroline M dit :

    C’est sûr, la table ne justifie pas la tranversée de Paris, mais si vous avez un RDV dans les parages ou que vous souhaitez venir en voisin, l’affaire est aguicheuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT