Chez Vincent, Marseille

20 Août 2013 • Bouches-du-RhôneAucun commentaire

Marseille début août, c’est le signe que les bonnes tables commencent à fermer. A l’occasion d’une virée dans la cité phocéenne, il a fallu se presser pour avoir une place Chez Vincent qui s’apprêtait à fermer pour congés annuels. Ouf, on a eu une table, mais plus d’eau plate en bouteille, « oui, vous comprenez, on ferme ce soir ». On s’en fiche, amenez-nous la carte, on est surtout mort de faim ! L’un des plus jolis moments Chez Vincent, c’est quand on arrive. Le four à pizza qui envoie du chaud et surtout, Rose qui veille au grain. La mamie à plus de 80 ans est encore là, en train d’éplucher des gousses d’ail etde regarder chaque client qui passe la porte pour le saluer. Le reste de l’équipe est en chair et en féminité. Avec l’accent, notre serveuse nous installe dans un décor identique à celui d’un restaurant des bords de la Méditerranée dans les années je ne sais pas 60-70-80… Une ambiance intemporelle, quelque chose de familial, du papier blanc sur les tables, un lambris foncé aux murs, des tableaux qui évoquent le noir et blanc.

aubergines provencales

Les plateaux en inox étaient exposés dans l’entrée, on a louché dessus dès qu’on est passé à côté. Les aubergines à la provençale, certes un peu garnies de pépins, mais alors ! Des sensations de confit, de la sauce tomate extra, des herbes fraîches, de la Provence à l’état pur. Ma fille de 20 mois ne s’arrêtait plus d’en manger, ce qui m’aurait presque rendue mauvaise (on en avait commandé qu’un plateau).

lasagnes bolo

Les lasagnes à la bolognaise, plus traditionnelles je pense que ça n’existe pas. De la pâte ferme, du jambon, de la viande hachée, des tomates, des herbes et du fromage savamment gratiné. Au fond, vous pouvez apercevoir la pizza royale qui selon mon accompagnateur est l’une des meilleures si ce n’est la meilleure du genre. Une pâte fine à pleurer et une garniture des plus riches, le fromage épais mais qui se détache bien, la jambon, les champignons, la tomate qui a du goût et une dose d’ail que je ne saurais calibrer (mais ça envoyait). J’ai eu des regrets de ne pouvoir revenir le lendemain la commander.

flan caramel

Texture de flan incomparable, je ne suis pas sûre de la confection maison du caramel, mais un goût d’ensemble qui vous ramène loin dans l’enfance (le sentiment était partagé par les deux convives).

A la carte, comptez 20-25 €. Une cliente voisine avec qui je suis sortie pour faire prendre l’air aux enfants me disait que c’était l’une des meilleures pizzérias de la ville, qu’elle ne pouvait s’en passer. Moi je peux vous dire que j’y remets les pieds dès mon prochain voyage à Marseille.

Chez Vincent, 25 rue Glandevès, 13001 Marseille, 04 91 33 96 78


Agrandir le plan

Encore »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT