Cléo, restaurant de l’hôtel Le Narcisse Blanc

9 Déc 2016 • 75007Aucun commentaire

Le restaurant Cléo se niche boulevard de la Tour-Maubourg, Paris VIIe, au cœur du Narcisse Blanc, un magnifique hôtel particulier devenu hôtel tout court il y a quelques mois. Dans une salle à manger que l’on croirait tenue secrète, la cuisine du chef canadien Zachary Gaviller s’affranchit des codes. Inspirée par le genre bistrotier, les produits bruts, elle associe, s’amuse et fait fi des conventions d’un hôtel cinq étoiles (cela me fait penser à la cuisine de Juan Arbelaez chez Nubé à l’Hôtel Marignan qui bouscule dans le triangle d’or). Cléo ? C’est Cléo de Mérode, danseuse et icône du début du XIXe qui a fasciné bien des artistes peintres et photographes de l’époque à Paris et à laquelle l’hôtel et le restaurant rendent hommage. Luminosité, couleurs et matière douces, grandes banquettes et arts de la table élégants, cette salle à manger vise le confort cossu et les formules accessibles.

Saint-Jaques Cléo Paris

Saint-Jacques boudin noir pour commencer, avouez que ça bouscule ! J’aime beaucoup le sucre et la tendresse des noix avec leur équivalents chez le boudin, ça se répond, ça s’embrasse, c’est bon. Il y a également du chou kale noir pour le végétal. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que cette entrée a presque plus les ressorts d’un plat, quelque chose de nourrissant, de rond, de chaud qui se déguste à mi chemin d’un repas.

Cabillaud safran Cléo Paris

Cabillaud, choux de Bruxelles, petits poivrons un peu amers, saucisse (préparée par le chef) et crème au safran. J’aime tout ce qui est dans l’assiette : les cuissons (la chair tendre du poisson, le côté grillé de la chair à saucisse), les textures (les feuilles des choux de Bruxelles, presque croquantes en en même temps rendues tendres par le gras), le côté velouté de la crème qui nappe tout et que je finirai à la cuillère (je le sais au moment même où je découvre mon assiette et l’idée me plait) et ce parfum de safran qui n’est pas si commun en cuisine de restaurant. Une petite interrogation subsiste, je ne saurais dire si la présence de la chair à saucisse est indispensable au plat (les échanges terre-mer des Saint-Jacques et du boudin étaient plus évidents).

Une formule fort nourrissante qui fait que je ne prends pas de dessert (et puis le pain de Ten Belles et le beurre ne m’avaient pas échappé).

Les prix ? 29 € entrée-plat ou plat-dessert et 38 € les trois (au déjeuner) et 45 € menu 4 séances au déjeuner et au dîner, comptez 50 € à ma carte, ouvert 7 jours sur 7

Cléo Restaurant, 19 boulevard de La Tour-Maubourg, 75007 Paris, 01 40 60 44 32, métro La Tour-Maubourg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT