Echo, le deli coffee shop californien

13 Mar 2018 • 75002Aucun commentaire

Echo, c’est un nouveau deli / coffee shop inspiré des habitudes des Californiens. C’est à dire un lieu où l’on peut se présenter du matin jusqu’en fin d’après-midi pour découvrir une cuisine préparée selon les heures de la journée, façon breakfast le matin et plutôt cantine à midi. Comme à mon habitude, j’ai faim à 12h et l’amie journaliste qui me rejoigne est conciliante (heureusement, car à 13h il y a foule). Dans cet espace lumineux et boisé clair, avec la carte sous les yeux depuis un bon quart d’heure à discuter, on se décide à faire appel à la serveuse (tout en pensant en mon for intérieur qu’ils ne sont pas pressés de passer commande) qui nous précise qu’il faut aller commander au comptoir. A la carte, des assiettes composées d’oeufs frits ou brouillés, de saumon gravelax, de bouillon, de riz, de pommes de terre poêlées, d’accompagnements chermoula, labne, chorizo maison, gouda coulant, des tartines, des sandwichs, des salades et puis des douceurs, gâteaux, brioches revisitées, yaourts complets, pancakes, avec plein de détails et de parfums qui donnent envie. D’ailleurs, il faut aussi payer sur le moment (et donc décider tout de suite de l’ensemble de ce que l’on choisit. Pour moi, ce n’est pas compliqué, j’avais repéré dès mon arrivée un énorme gâteau qui me faisait envie. Mais les tergiversations à 13h, oubliez et pensez aussi au café, sinon rebelote la queue). On a commandé, payé, on repart avec un repère à mettre sur la table.

Voici donc l’une des assiettes servies du matin jusqu’en début d’après-midi. Un muffin garni d’oeufs brouillés, de chorizo maison (super confit, c’est très, très bon), de gouda coulant, de coriandre fraîche et d’une sauce sacrément pimentée servie dans le petit pot à côté (trop forte pour moi). C’est chaud, doux, confit, brûlant (la sauce) et réconfortant. Avec mon amie, on se partage les assiettes, elle, a pris un poêlon avec œuf frit, salsa de carotte, chermoula, fromage frais et une petite galette qui me fait penser à une tortilla. Goûteux, agréable.

Les assiettes salées n’affichaient pas de larges proportions (je pense qu’il vaut mieux en prendre deux par personne). Du coup, mon dessert pantagruélique arrive comme le messie. Un gâteau au chocolat multicouche. Comme il est posé sur la tranche, vous ne vous rendez peut-être pas compte, mais il est énorme. Sur le côté, il y a quelques grains de citron caviar (ceux qui claquent sous la dent). C’est une alternance de génoise chocolatée bien moelleuse et de crème au chocolat à la texture très légèrement mousseuse avec une belle pointe de sel et du piment fumé qui chauffe la bouche et emmène les notes de chocolat vers un inattendu bienvenu.

Une cuisine de voyage, de réconfort, de détails enthousiasmants, avec de la simplicité et de l’efficacité.

Les prix ? Assiettes salées et sucrées entre 9 € et 14 €, gâteaux entre 4 et 7 €, donc c’est selon votre faim et la façon dont vous organisez votre repas, entre les boissons, les assiettes… Moi, j’ai pris une assiette salée à 9 €, le gâteau à 6,50 € et de l’eau en carafe pour vous donner une idée (je suis la cliente maudite). Fermé le lundi et le mardi

Echo, 95 rue d’Aboukir, 75002 Paris, métro Sentier, Bonne Nouvelle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT