Farinoman Fou

2 Mar 2016 • Bouches-du-Rhône5 commentaires

En passant quelques jours en famille du côté d’Aix-en-Provence et en mettant deux ou trois clichés de touriste sur Instagram, des amis ont vite réagi en me signalant le Farinoman Fou… J’ai donc profité d’une ballade dans les vieilles rues de la ville pour prendre la direction de la boulangerie située tout près du cours Mirabeau… Et là quel bonheur ! En passant la porte, je ne savais pas ce qui allait m’attendre. Des pains, rien que des pains, des compositions hautement odorantes, des mies de toutes les couleurs, des pâtes dont on voit qu’elles ont, avant de former ces croûtes magnifiques, été façonnées, maniées, formées par les mains du boulanger, en l’occurrence Benoît Fradette, un fou de farines qui ne les travaille que moulues sur la pierre. Ses « recettes » sont inédites. A base de farine de blé et d’autres farines (petit épeautre, sarrasin, seigle, châtaigne) et des ingrédients plus ou moins attendus, il crée des mélanges magnifiques et comme j’ai rarement vu aussi parfumés, savoureux et colorés. Et quand on lit ce qu’il écrit sur son blog, la vie du boulanger nous apparaît sous un autre jour (ou une autre nuit), je vous laisse découvrir tout cela…

pain olives farinoman fou

Le pain aux olives et au fromage qui gratine sur les bords et que l’on ramène à 12h et qui ne fait pas long feu…

pain olives noires farinoman fou

Un autre pain aux olives qui ne fait pas long feu avant le déjeuner…

pain farinoman fou

Et puis il y a ces curiosités, des pains dont on demande un morceau et dont les couleurs et tenues de mie me font pâlir d’envie.

pain figues pavot farinoman fou

Et celui-là avec des figues et du pavot…

pain farinoman fou

Un autre pain encore avec une mie presque orangée, de la farine de petit épeautre et quelques graines de lin.

Il y avait aussi des petites baguettes épaisses bourrées de pépites de chocolat dont on a passé des tranches le lendemain au chaud. Les pépites avaient fondu, le chocolat coulait, ça rendait fous les enfants (et les grands aussi). Fermé dimanche et lundi.

Farinoman Fou, 5 rue Mignet, 13100 Aix-en-Provence

5 réponses à Farinoman Fou

  1. Ariane dit :

    Même si l’offre de bon pain s’enrichit à Paris, nulle part on ne trouve autant de créations originales et délicieuses avec de bonnes farines que dans cette boulangerie…. Je suis preneuse de Parisiens qui seraient ok pour partager un colis de pain de chez lui de temps en temps 🙂

    • Bonne idée et en même temps, j’aime vraiment l’idée de les voir sur place, de sentir les odeurs, l’atmosphère et de me dire que goûter à tout cela se mérite. Je trouve que les exportations d’enseigne de leur région natale sont finalement moins savoureuses à Paris (je pense au gâteau basque d’une célèbre maison basque et même la gaufre d’une maison du Nord. Quoique sur place lors de mon voyage, ils étaient assez odieux).

      • Ariane dit :

        Je suis assez d’accord avec toi Caroline. Et je suis en plus méfiante pour du pain qui risque de perdre son croustillant… Ils m’avaient garanti qu’il n’y avait aucun risque. Mais tu as raison, peut-être vaut-il mieux garder à chaque lieu ses trésors, je me souviens m’être dit ainsi que je n’irai pas acheter chez ce fameux lillois ou des caramels quiberonnais quand ils sont arrivés à Paris, le plaisir de les trouver sur place et donc d’en préserver la rareté me plait davantage 🙂

  2. Claude dit :

    Il envoie la vapeur dans ses écrits, et toc pour la boulangerie parisienne et paf pour les pizzaiolos, ça fait du bien. la semaine passée Je suis passé devant la queue rue du Fg Saint Antoine d’un endroit ridicule, cela le fairait bien rire.
    Chouette adresse, en passant la prochaine fois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT