Figue, de Sicile, de Delacroix et de sieste

19 Sep 2018 • 75006Aucun commentaire

La figue, ce fruit exquis. Cet été, je suis partie en Sicile et ce fut les premières figues goûtées de la saison, ce qui en soi est toujours un événement. Vertes, pleines et nourrissantes, sous une peau un peu épaisse à la sensation astringente, elles ont une chair bien sucrée avec un petit goût de miel. Et puis toujours ces grains qui donnent de la texture. Même si certains se logent entre les dents, c’est toujours un plaisir de déguster des figues, surtout sous le soleil de Sicile en vacances. Les voici. De retour à Paris, j’ai eu la chance d’en goûter de délicieuses chez Terroirs d’avenir. Regardez un peu comme on a envie de croquer dedans.

Et il y a quelques jours, j’en vois qui prennent le soleil dans le jardin du Musée Delacroix. J’ai alors de drôles d’idées… Comme pour les poires et les coings du Jardin Renoir au Musée de Montmartre quelques jours plus tôt. Des fruits qui mûrissent dans le jardin d’un artiste et à proximité de son atelier. Je me dis qu’ils doivent capter une énergie particulière et que leur saveur sera forcément unique. Mais qui a la chance de pouvoir manger ces fruits ? Et que vont-ils bien en faire ? Une tarte ? Un sorbet ?

Il y a aussi ce sublime dessert de Jessica Préalpato, restaurant Alain Ducasse, Plaza Athénée

Parfum de figuier

Je ne sais pas si vous en avez beaucoup fait brûler, mais moi si. Sieste sous le figuier, cet encens sous la forme de bâtons lancé il y a plusieurs années par Nature et Découvertes. Qu’est-ce qu’il a pu fumer chez moi, je l’adorais ! De le sentir me replonge dans l’ambiance du studio que j’occupais durant mes premières années à Paris, pas toujours faciles. Ces odeurs fruitées et vertes aux accents de bois m’apportaient alors du réconfort.

Parfum de peau

Il y a le très beau Premier Figuier créé en 1994 par le nez Olivia Giacobetti pour L’Artisan Parfumeur, un parfum élaboré autour de la note figuier pour la première fois de l’histoire du parfum. « Les feuilles vertes, la sève laiteuse, l’air chaud, les fruits sucrés et même l’ombre fraîche de l’arbre ont tous été capturés dans ce parfum plein de fraicheur ».

Il y a aussi le vert et vif Phylosikos, « une ode au figuier tout entier », qui s’exprime différemment selon qu’on le choisit en eau de toilette, plus sur la fraîcheur des feuilles, le bois et la saveur lactée des figues. Alors que l’eau de parfum accentue le côté boisé du figuier chauffé par le soleil.

Si vous êtes intéressé par la note figuier, cet article de Olfastory vous indique d’autres parfums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT