Frenchie to go

12 Juil 2013 • 750025 commentaires

Après Frenchie le restaurant (que j’avais beaucoup aimé au moment de l’ouverture,  j’avoue, avec le succès, je n’ai plus tenté depuis), Frenchie le bar à vins, voici Frenchie to go et toujours dans la même rue, celle du Nil (Paris IIe). Pour tout vous dire, l’interview il y a 3 jours de la pâtissière Camille Malmquist pour un papier sur les gâteaux américains m’avait particulièrement mis l’eau à la bouche, surtout quand elle a commencé à citer son cheesecake au Brillat-Savarin et son sticky buns qu’elle venait de mettre au point, à base de pâte à brioche, de caramel façon tatin et de noix de pécan. Stop, n’en jetez plus Camille, je viens sous 48h !!! C’est ce que j’ai fait, hier midi, j’étais là à 12h et tant mieux. Car à 12h30, ça se pressait sacrément au portillon. J’en conviens, il faut avoir la souplesse d’être là à 12h et avoir faim. Et il paraît que le samedi, c’est la folie. Rue du Nil donc, très ouvert sur la rue (certaines tables y dépassent même un peu), ce côté mi rue-mi intérieur donne de la liberté et le décor est bien léché (pierres apparentes, inox de la cuisine qui brille, table en bois chaleureux). Au comptoir où l’on commande, à l’avant de la cuisine qui semble profonde et où s’agite une équipe très concentrée (il y a du monde, il y a de la cuisine en préparation, on sent que ça se joue dans chaque détail), j’hésite un bon moment avant de prendre le sandwich pulled pork sandwcih (j’avais très envie du fish & chips, mais avec le dessert qui m’attendait, je redoutais le taux de friture).

Pulled pork sandwich

Pain brioché frais et fin, palette de cochon fermier délicieusement mitonné (ça fond dans la bouche, ça a du mijoter des heures), du coleslaw (carottes, chou rouge et graines de moutarde je crois, en tout cas, très acidulé), sauce barbecue et estragon ou je ne sais quelle herbe. C’est bon ! On a le côté sandwich qui bourre un peu, mais tout en finesse. J’ai demandé en plus un bol de coleslaw histoire d’avoir un peu plus de crudités (hmm).

Cinnamon sticky buns

Le cinnamon sticky buns de Camille. Je pense que la photo parle bien d’elle-même… J’ai donc pris un papier pour emporter la moitié que je ne pouvais terminer. Brioche, cannelle, caramel qui colle, noix de pécan torréfiées… En deuxième plan, c’est une citronnade maison qui envoie aussi côté acide, mais qui contrebalance bien l’ensemble.

Service souriant, produits tous plus aguicheurs, chef américain à l’accent tonitruant, ça envoie chez Frenchie to go et ça fait du bien. Une belle énergie, de la cuisine goûteuse et bien faite, j’y prendrai bien un abonnement (mais à 12h, pas après). Les prix ? 22 € pour l’ensemble (sandwich, salade, dessert, boisson). Sandwichs à 10-12-14 €, desserts à 4-6 €. Voilà, j’ai envie d’y aller ce midi pour le fish & chips !

Frenchie to go, 9 rue du Nil, 75002 Paris, métro Sentier

Agrandir le plan

5 réponses à Frenchie to go

  1. Stéphanie dit :

    J’y suis allée mardi dernier et je suis tombée amoureuse de leur ginger beer ! J’y retournerai c’est sûr !

  2. Noémie dit :

    J’ai adoré leur produits…mais accueil très décevant. Cela faisait longtemps que je n’avais pas trouvé aussi hautain. C’est dommage…

  3. Le Grumeau dit :

    Le sticky bun semble sticky à souhait ! Merci pour la bonne adresse, on va y faire un tour très vite pour tester.

    xx Le Grumeau

  4. j’ai adoré leur reuben’s sandwich et leur pot de chocolat à l’huile d’olive topissime. d’accord avec Noémie, sur l’accueil un brin désagréable et hautain, pourtant j’y suis allée à 12h aussi donc le service n’était pas encore sous l’eau

  5. Stéphanie, je note pour la ginger beer, merci !
    Noémie, Very Easy Kitchen, je vois ce que vous voulez dire et qu’est-ce que c’est regrettable ! Je crois que je pourrais faire du mauvais accueil à Paris un combat quotidien !!!!
    Le Grumeau, oui et revenez ici pour nous dire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT