Hereford Road, Londres

22 Oct 2013 • Londres9 commentaires

Quand j’ai interviewé il y a quelques mois le chef Chloé Charles (second de cuisine chez Septime) dans le cadre d’un portrait pour L’Hôtellerie Restauration, j’ai adoré son énergie que l’on aurait dit prête à soulever des montagnes, son humour et sa dérision, son parcours hors-norme et son appétit très communicatif. A la fin de l’interview, la jeune femme me glisse qu’elle s’apprête à partir à Londres pour le week-end et me décrit ses adresses en vue avec quelques mots choc qui me font aussitôt envie. Ce week-end, ce fut à mon tour de partir à Londres, un texto et hop, me voici avec les recommandations de Chloé. C’est en gare du Nord que je regarde rapidement les sites des quatre adresses données, il y en avait un qui semblait tout à fait convenir à mon envie du moment (cuisine anglaise, saisonnalité, élégance et cool et accessoirement kid friendly, hmm). Après une longue traversée de Hyde Park, me voici dimanche midi au restaurant Hereford Road, entre les quartiers de Notting Hill et Bayswater. La cuisine et ses rôtissoires s’affichent dès l’entrée, puis on descend quelques marches pour atteindre la salle, lumineuse, contemporaine et cosy. D’un côté, il y a les grandes banquettes où rester pendant des heures lors d’un déjeuner dominical entre copains (à 4 ou 6, manger, boire, manger, boire, rire, oublier les heures, ah, non, moi j’étais à côté), de l’autre, ce sont les tables rondes plus bistrotières à partager à 2 ou 3 (et avec un siège bébé). Le service est un peu sur la réserve, mais attentif et pro. La clientèle qui arrivera par la suite est plutôt familiale et du quartier (chic).

haddock

Pour commencer, je me régale du haddock mariné, dont on sent bien la chair fraîche et moelleuse qui se détache entre la fourchette et le couteau. Elle est elle-même posée sur des feuilles de roquette, des dés de pommes de terre et un peu de ciboule émincée, le tout bien raifortisé je pense (plutôt que moutardé). Un bon filet d’huile d’olive , quelques câpres et du pain encore chaud avec lequel je sauce jusqu’à la toute fin.

la vue

Voici la vue juste au dessus de notre table, elle me plait beaucoup.

Cochon 2

Je poursuis avec la poitrine de cochon (oh que c’est original venant de ma part… Il faut dire que j’avais vu une émission spéciale BBQ américain sur la chaîne de TV Food Network la veille et que j’étais bien inspirée. Au passage, cette chaîne est celle du diable). Une chair tendre et juteuse et une peau incroyablement croustillante (tu te demandes même par moment si tu vas réussir à tout mâcher et avaler tant ça croustille), avec les petites bulles et le gras que la peau a bien bu pendant l’arrosage et la cuisson. La viande est servie avec des pommes de terre rôties (à l’anglaise typiques, elles sont un peu soufflées sur les bords), un panais rôti et une compote de pommes pas du tout sucrée et un bon jus de cuisson. Qu’est-ce que c’est bon. J’accompagne le tout d’un cidre anglais pas trop rond, un peu amer, c’est parfait. Sauf que je regrette la terrine au chocolat et sa crème fraîche (non, vraiment, ce n’est pas envisageable après le porc).

Côté prix, comptez 40 € pour un repas de ce calibre. Les entrées sont aux alentours de 9 €, les plats 17-20 €. Et moi je sais où je retournerai dès mon prochain séjour londonien…

Hereford Road, 3 Hereford Road, London, W2 4AB, 0207 727 1144


Agrandir le plan

9 réponses à Hereford Road, Londres

  1. Le Grumeau dit :

    Tout ça a l’air fondamentalement dépressif, mais c’est peut-être parce que j’ai perdu mon seul amour à Londres 🙁

  2. Les Tasters dit :

    Merci du bon plan. On le met sur notre liste pour nos séjours!

  3. Adrien dit :

    Humm, la poitrine de porc a l’air effectivement délicieux.
    Je note l’adresse pour mon prochain week-end londonien! La réservation n’est pas trop dure à obtenir?

  4. VGS dit :

    Dieu que cela a l’air bon! Cette poitrine de cochon me fait un œil terrible.
    Si vous aimez ce genre de deliciosité cochonne, il faut essayer les pork crackles que l’on trouve chez Smith ou chez Marks et Spencer et qui ne sont ni plus ni moins que des chips de peau de porc. Ça n’est pas pour les âmes sensibles mais si déjà à la base on aime les gratons, gratelons et autres ça aide bien…
    Sinon, tout à fait d’accord sur The Food Network qui est, je pense, la chaîne du Malin, avec toujours un truc trop chouette à regarder DU MATIN AU SOIR!!
    Merci pour toutes vos adresses en tout cas !

    • Gratons, gratelons, pork crackles, ça me parle, merci !
      Et la chaîne du Malin, ça me fait beaucoup rire ! Je crois qu’il faudrait que j’évite de vivre dans un pays où elle est diffusée, ce serait terrible.
      Et je vous en prie, it’s my pleasure

  5. Emma dit :

    Quelques nouvelles adresses londoniennes à partager ?
    Je suis égelement prenuese des autres adresses de Chloé Charles ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT