Isse, le retour

13 Jan 2014 • 7500111 commentaires

La semaine qui vient de s’écouler a été celle des retours, des refuges, des repères/repaires. Pas une seule nouveauté, mais rien que des adresses que je connais, que j’aime et dans lesquelles je me sens bien. Avant de terminer sur un week-end jalonné de mes références les plus historiques (Zen, ses gyoza et ses ramen, Drouant, son poulet/frites et sa sauce incroyablement corsée dimanche dernier), je suis retournée chez Issé. Balayées les tables hautes (finalement, on est toujours mieux au plus près du sol), Issé a retrouvé des assises plus traditionnelles qui lui donnent plus que jamais des airs d’izakaya comme au Japon (enfin, c’est mon impression), en bois, simples, dénuées de tout ou presque. Les murs en vieille pierre sont recouverts pour la plupart de papiers journaux déchirés, de langue française ou japonaise, ça crée une ambiance particulière. La lumière est douce, la musique aussi. Il fait chaud à l’intérieur et froid dehors, je sens venir les vapeurs de mon plateau (12 €) au bout de quelques minutes…

poitrine de porc issé

Donburi à la poitrine de porc mijotée, que rêver de mieux. Les morceaux sont juteux, d’une saveur presque sucré (il devait y avoir du miso dans le bouillon de cuisson), le gras est ultra fondant, la viande se déchire ce qu’il faut. Ce que j’aime aussi chez Issé, c’est la qualité des ingrédients à chaque étape. Le riez avec ses grains fermes qui se détachent un à un comme des perles est délicieux.

plateau issé

Je vous montre ce qui figure également sur le plateau. Des morceaux de saumon cuit avec des carottes et des oignons, le tout servi froid et très vinaigré. Et au premier plan, ce sont les légumes salés japonais, assez acidulés aussi et extrêmement croquants. Il y a aussi une soupe miso et le tout donne un repas à l’équilibre parfait (chaud, froid, salé, acidulé, doux, croquant, moelleux, fondant…).

Les autres plateaux (poisson grillé, tempura…) étaient aux alentours de 12 € et 15 €. Je rappelle aussi qu’Issé est une des tables de monsieur Kuroda, l’incroyable spécialiste des sakés à Paris, il y propose d’ailleurs des dégustations et l’écouter vous expliquer les étapes de fabrication du saké et toutes ses subtilités est un vrai bonheur.

Issé, 45 rue de Richelieu, 75001 Paris, 01 42 96 26 60, métro Pyramides, Bourse, Quatre Septembre

Table »

11 réponses à Isse, le retour

  1. Le Grumeau dit :

    C’est vraiment pas excessif 12 euros pour un plateau bien rempli comme celui-ci !

  2. J’adore aussi cette adresse pour tout ce qui la caractérise, de son assiette à son atmosphère. Cela m’a donné envie d’y retourner rapidement.
    Est-ce que tu sais si ça fonctionne aussi le soir ?

  3. […] Aliás, aproveito para indicar dois endereços fabulosos, Workshop Issé, uma excelente épicerie e cave de saké de Paris e do outro lado da rua o Workshop Issé Bis, um pequeno restaurante citada por toda a mídia que conta atualmente. Já li artigos elogiosos sobre este minúsculo endereço na Vogue Paris, no descolado Le Fooding.com, no Figaroscope e no excelente blog Table a Découvert. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT