Itinéraires

13 Juin 2008 • 750055 commentaires

Le couple star du Temps au Temps (rue Paul Bert, Paris 11e) a déménagé il y a quelques semaines pour investir une jolie adresse de la rue de Pontoise dans le 5e. Passer Rive Gauche, le décor s’embourgeoise, mais pas tant que ça, il signe surtout là un retour du cosy, des couleurs tendres et bienveillantes (beige, marron glacé), des lustres modernes chic, des variations de position (table haute avec ses chaises de bar, tables normales nichées un peu partout)… L’espace est enfin là (pour ceux qui ne connaissent pas le Temps au Temps, il faut retenir sa respiration pour traverser la micro-salle, mais c’est charmant !), la clientèle aussi ! Le lieu affiche très vite complet (et le niveau sonore qui va avec), les couples qui tentent (un mercredi soir) un premier rendez-vous ou une resto-réconciliation, en prennent pour leurs oreilles. La table que j’occupe est cernée de gourmandes à la langue bien pendue et le couple voisin pourrait le regretter. Bref, la gourmandise est à l’honneur, les clients ne sont pas là par hasard, l’ardoise nous le confirme et le service franc du collier aussi. Quelques entrées, pas tellement plus de plats, ajouter à cela une ou deux suggestions du jour, le choix devient cornélien. Allez, je tranche, ça démarre… Tiens, il y a une nappe en papier posée sur la nappe en tissu qui me gêne un peu (d’ailleurs, je la vois faire un faux pli sous le coude de ma voisine).

210-ItinerairesAsperges à la vinaigrette de foie gras. Ca me rappelle une association goûtée au restaurant la Famille dans le 18e il y a quelques mois (elle est d’ailleurs relatée dans le guide Mignot). Pourquoi pas, les chefs ont le droit de tomber sur les mêmes accords. Les asperges vertes sont rôties comme il faut, avec la carapace qui croustille un peu sous la dent et le cœur ferme et fondant. Les fleurs de bourrache donnent une note romantico-champêtre, soudain renversée par la vinaigrette au fois gras qui plonge dans l’acidulé et le piquant de la moutarde, le goût du foie gras se fait assez discret. Quant aux carrés de thon fumé, ils apportent une saveur iodée et fumée.

210-Itineraires2

Cabillaud cuit à la perfection, décoré de salicornes (me voilà ravie, je n’en ai pas mangé depuis des lustres) et posé sur un dessin de sauce soja caramélisée. L’émulsion est parfumée aux crustacés, les chips au sucre révèlent un parfum de tomate et de piment d’Espelette (en tout cas, la couleur nous y fait penser), la purée est à base de coco (haricots blancs) et d’olives noires. Une bouchée, s’en suit une autre, le poisson est trop salé, la saveur de la salicorne se perd, la purée a tendance à sécher sur les bords (l’effet du coco), la sensation n’est pas très agréable, l’olive noire ajoute encore du sel et la chips irradie de sucre.  Bref, un plat bourré de flèches qui partent dans tous les sens et des contrastes violents en bouche. J’aurais du choisir la souris d’agneau confite, ses parfums de figue gourmands et sa purée de petits pois bien crémeuse et humide. Tout ça pour dire que le plat d’à côté s’en sortait très bien.

210-Itineraires3

Tarte au citron éclatante (la lumière en cours de soirée s’est légèrement tamisée, l’éclat du dessert n’est donc pas évident sur la photo). Une crème au citron bien dense et acidulée posée sur un sablé fin, quelques larmes de meringue et un sorbet framboise extra. Ce qui l’est encore plus, c’est le fenouil émincé et discret, mais qui vient contrebalancer le citron de ses notes anisées. Un régal.

Le menu carte est à 34 €, ce qui est raisonnable compte tenu de la prestation agréable et de la cuisine engagée de Sylvain Sendra. Même si mon plat partait pour moi dans tous les sens, à aucun moment, je n’ai réussi à le saisir, ni à l’apprécier, quoique, j’ai bien aimé passé le doigt sur le dessin de sauce soja caramélisée…

Itinéraires
5 rue de Pontoise
75005 PARIS
T 01 46 33 60 11
Métro Maubert-Mutualité

Tags Technorati : , , ,

5 réponses à Itinéraires

  1. ça me tentait déjà bien, je n’attendais plus que ta critique pour me décider à y aller (malgré le petit loupé de ton plat). Bises

  2. Caroline M dit :

    Tu nous tiens bien sûr informés !

  3. j’ai entendu parlé de ce restaurant qui me tentait déjà mais là avec ta critique je suis conquise.

  4. j’ai entendu parlé de ce restaurant qui me tentait déjà mais là avec ta critique je suis conquise.

  5. j’ai entendu parlé de ce restaurant qui me tentait déjà mais là avec ta critique je suis conquise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT