Izaaki

19 Jan 2007 • 750092 commentaires

Les coins de l’Orient se sont réunis ici : cuisine japonaise casher pour vous servir. A l’Izaaki, on met la kippa ou pas, la cuisine est savoureuse et la fraîcheur des produits indéniable. Sans compter les soins apportés au décor, bois sombres, gravures féminines, teintes délicates, tout participe à la « zénitude » ambiante. Sur les tables, les petits bols, carafes et infimes coupelles rivalisent de couleurs et forcément, les plats n’en ont l’air que plus appétissants. Je vous le confirme, ils n’en ont pas que l’air ! Sushis, sashimis, yakitoris, je finis par choisir une spécialité du chef, ça change un peu des menus.

  63-izaaki

 

Saumon flashé et légumes au wok. La serveuse me demande quelle cuisson je veux pour le saumon, quelle charmante attention. Cœur fondant, moelleux, proche du cru, le rosé demandé lui va à ravir ! Cuit à vif, il s’est légèrement caramélisé à la cuisson. Quant aux légumes au wok, toujours aussi brillants et croquants !

 

63-izaaki2

Entre les brochettes d’agrumes caramélisés et la soupe de chocolat, il est difficile de choisir ! Suspens… Tempura de pommes, sorte de beignets légers, sorbet à la pomme bien sucré sur lit de sirop d’érable envoûtant. Japonais, japonisant, on s’en moque, c’est trop bon. Menus : 16 à 22 € (le midi uniquement). Carte : 25-30 €

 

35 rue Lafayette

75009 PARIS

T 01 53 16 43 48

métro Chaussée d’Antin ou Le Peletier

2 réponses à Izaaki

  1. Kroaaa dit :

    Essayé ce jour – 12 Juin 2007 – après une sortie de concert avec 2 amies. Accueil standard, pas grand chose à dire dessus. A la lecture de la carte, nous demandons ce que sont des pleurottes – ingrédient de la salade d’algues – on nous répond « Mais, vous n’allez jamais au marché ?? ».
    Ok, charmant… Nous commandons – pas vraiment affamés, nous demandons une salade d’algues, des sushis et un perrier. Passons sur la serveuse parlant français avec assez de mal et qui pousse à la consommation (elle nous propose toute la carte des boissons alors que nous avons clairement indiqué notre choix). Une fois la commande passée, une dame vient nous voir – gérante, propriétaire ?? – et nous indique qu’il sera difficile de nous satisfaire. En effet, notre table de génère que 9 euros par personne – désolés de ne pas mourir de faim ! – et que c’est insuffisant. Le standing de l’établissement, les serveuses, les serviettes (non non, je n’invente rien), tout ça, ça coute des sous. Bref, pas envie de faire un scandale ni de lui expliquer « la vente forcée est interdite en France » ou « Votre carte n’indique aucune conso minimum », nous sommes partis. Sans avoir gouté à a salade d’algues :/.
    A fuir donc, sauf si vous rentrez dans la catégorie « rentable ».
    Au fait, qu’est-ce qui est plus rentable ? Une table vide ou une table à 9 Euros par personne ?

  2. Caroline M dit :

    Aïe, je comprends votre emportement ! Y a des façons qui sont intolérables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT