Jacques Genin

25 Mai 2009 • 75003, Pâtisserie7 commentaires

Dans le même week-end, il faut dire que celui-ci était long, un dîner chez Issé (ah ces tempura d’enoki, ces racines de lotus en croquette, ce cheesecake revu avec une pointe de patate douce japonaise jaune et sucrée à souhait), un dîner chez Drouant (je ne saurais jamais trop vous conseiller cette adresse chic et intemporelle, du déjeuner avec son plat du jour, « la bouchée à la reine de Drouant du mercredi », « le poulet frites du dimanche », aux assortiments de hors-d’œuvres, comme celui sur le thème « poisson » de samedi soir dernier, tartare de daurade, tourteau sur avocat, gambas sucrée-salée, suivi de langoustines simplement rôties au four, un grand moment sur la terrasse rafraîchie de bambous). Un week-end également ponctué d’un doux moment dans le salon de thé de Jacques Genin…

290-Jacques-Genin

Un café crème particulièrement réussi et ce millefeuille préparé à la commande, je vous assure que cela fait toute la différence… Celui-ci choisi au caramel arrive sans faire un bruit. Un coup de fourchette et de couteau, la crème se répand joliment sur les quatre côtés, mais sans en faire trop. Le croustillant du feuilleté est à pleurer de croustillant et de légèreté, un nuage de feuilleté qui fait qu’on sent chaque feuille du « millefeuille » sous la dent, un parfum légèrement beurré, mais tout en subtilité et cette crème onctueuse et fraîche à la saveur de caramel bien équilibrée. Le meilleur millefeuille goûté à ce jour, d’ailleurs, un clic sur la photo s’impose. Ne passez pas à côté du chocolat, il est démentiel et j’attends avec impatience mon prochain passage pour le vanille framboise, puis le praliné…

Jacques Genin, 133 rue de Turenne, 75003 Paris, 01 45 77 29 01, métro Filles du Calvaire, République

7 réponses à Jacques Genin

  1. ton billet me rappelle les poèmes en prose de francis ponge, qui décrit si bien la chose qu’elle existe : merci pour l’adresse. jamais je n’ai trouvé le 1000feuilles de mes r^ves. sans doute l’as-tu fait. je vais tenter.

  2. Débo dit :

    Gaston Lenotre demandait de jeter les millefeuilles mis en vente avant 10h30 du matin car il considérait que cette pâtisserie devait être dégustée moins de 2 heures après sa préparation. Alors là à la commande, c’est le pied !!

  3. Dibi dit :

    Jacques Génin, le Café Suédois, Zen,… C’est de la bombe, Madame ! Que de bonnes choses – un thé chez J. Génin est vraiment un moment de béatitude infinie.
    Et dans un mois, l’Astraaaaance pour moi, popopopo !
    Encore merci pour ce blog, toujours un grand plaisir de vous lire !

  4. la flore et la faune, je suis flattée, c’est exactement ce que je recherche, que les mots soient tellement précis que vous en ayiez le goût et la texture en bouche. J’attends le retour !!!
    Débo, Gaston Lenôtre était un sage !
    Dibi, L’Astrance, revenez pour nous raconter !

  5. Dide dit :

    ah quelle finesse de jugement: Drouant avec le génie de Antony Clemot et Genin;deux de mes adresses préférées
    Youpie !!!!!

  6. Oui, j’avoue, je suis assez fan aussi.

  7. La Mangue dit :

    C’est vrai : le chocolat est démentiel. Il n’y a pas d’autre mot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT