Kiku

9 Juil 2009 • 7500913 commentaires

Une pépite trouvée sur le côte obscur de la rue Richer (côté rue du Faubourg Montmartre), cette partie de la rue voit des enseignes s’aligner les unes après les autres, sans excitation, sans dynamisme aucun. Jusqu’à ce que mon indic, du nom de Séverine de Supernature, me signale l’ouverture récente de Kiku, un restaurant situé 56 rue Richer, Paris 9e, une nouvelle table au service chinois et au chef japonais. La salle a des airs sobres, de boiseries calmes et tranquilles, à peine perturbée par un mur de pierre, 5 ou 6 tables et des banquettes en bois d’influence japonaise (avec des coussins plats au style plutôt péruvien). Les deux jeunes femmes en salle sont résolument gentilles, on est 4, on prend place avec une seule autre table. La carte arrive, sashimi, maki, « tapas japonais » nous dit-on et quelques plats chauds qui font très envie. La serveuse nous conseille parfaitement, nous expliquant la saveur orangée du yuzu opposée à son parfum de pamplemousse. Quant à la carte, elle mentionne un émouvant petit laïus sur la pêche intensive du thon et les risques de sa disparition, qui explique l’absence du thon ici. La commande est passée, les entrées arrivent…

306-Kiku

Saumon (n’est-il pas en voie de disparition lui aussi ? ça dépend où, c’est toujours le même problème) en sashimi arrosé au dernier moment d’huile de sésame chaude… Comment dire, le moelleux est ineffable et je regrette dès la 1ère bouchée d’avoir tout commandé à 4 afin de partager, si vous voyez ce que je veux dire. Les chairs ont à peine eu le temps d’éclaircir sous la chaleur de l’huile, tout est magnifiquement assaisonné de gingembre, de ciboulette et de sésame, c’est bien simple, je me dis que j’aurais pu en commander 3 rien que pour moi.

306-Kiku2

Autre tapas choisi, les fishcake en tempura. Des espèces de petits cakes de poisson enrobés de pâte à tempura et que l’on assaisonne de radis râpé et de gingembre, un délice de croustillant.

306-Kiku3Six maki californiens, tout à fait recommandables, même si on est bien dans les tapas que l’on n’a pas l’habitude de goûter.

306-Kiku4

Comme ce saumon émietté, mêlé de ciboulette, de gingembre, de bouillon faisant penser au dashi, de cébette émincée… On se régale !

306-Kiku5

En passant au plat, je vous laisse jeter un œil au filet de bœuf tranché à la sauce soja et ail, accompagné d’épinards et de poireaux…

306-Kiku6

Voici mon choix, un filet de morue charbonnière (un cousin de la morue, venu des profondeurs du Pacifique, dont la pêche semble assez bien réglementée), un poisson à la chair blanche perlée et grasse (forcément, il doit se défendre dans le froid des profondeurs), donc particulièrement douce et onctueuse, et ici bien défendue par la cuisson. En dessous, il s’agit d’un miso présenté comme « très rare » par la serveuse, on veut bien la croire, il est absolument divin, assez sucré, velouté et parfumé au yuzu. Un bonheur accompagné de légumes marinés en saumure (j’aime moins) et d’un bol de riz.

 

306-Kiku7

Le choix de desserts porte sur quelques glaces, dont cette sésame noir qui me ravit toujours autant.

Côté prix, formules du midi : de 8,50 € à 15,50 €. Le soir, comptez 30-35 €, tapas, sashimi et maki varient de 3,50 € à 11 €, les plats sont entre 15,50 € et 18,50 € (pas donnés, donnés, il faut le savoir) et les coupes de glace aux alentours de 6 €. En fait, la différence est marquée entre un choix de sashimi et de maki en guise de repas et le choix d’un plat chaud qui fait tout de suite grimper la note. Mais le rapport qualité prix reste tout à fait convenable. En fait, dans les assaisonnements et la fraîcheur, cette cuisine me fait légèrement penser à celle de Momoka et Issé avant le changement de ch
ef de ces derniers mois.

Fermeture le samedi midi et le dimanche

Kiku
56 rue Richer
75009 PARIS
T 01 44 83 02 30
Métro Grands Boulevards, Cadet

Tags Technorati : , , ,

13 réponses à Kiku

  1. joli nom, on se croirait dans un film de Miyazaki

  2. lilizen dit :

    Bonjour Caroline je vais indiquer cette adresse à une amie en attendant d’aller à Paris…La description des petits cakes-tempuras me tente beaucoup, la glace au sésame noir…aie aie aie !
    Ca me donne envie de faire les deux aussi…Quand à ta variété de morue, je vais aller jeter un oeil sur le net !
    Bonne continuation !
    Lilizen

  3. Ester dit :

    Dingue ! Je suis passée devant à 11h et j’ai bavé devant la morue charbonnière ! Tu sais que la préparation marinée avec du miso est ZE plat du Nobu…. Eh eh eh…

  4. Eliz dit :

    Yes! je peux à nvo poster!
    Merci pr cette adresse pépite! j’espère tester ça prochainement!

  5. Ariane dit :

    Merci pour l’info. Un nouveau japonais à tester, on est toujours partants ça et la glace au sésame noir, j’adooore !

  6. Chère Caroline,
    Votre travail est des plus instructif et je tiens à vous remercier de partager cette belle passion avec nous.
    Laurent

  7. chantal dit :

    bonjour
    je viens à Paris fin août pour fêter le 10ème anni de ma fille et je demandais si vous connaitriez un endroit très chouette pour une occasion pareille. Nous serons avec ses cousins et ma soeur merci beaucoup
    Chantal

  8. corentine dit :

    Merci pour cette super adresse, testée avec 6 copains, nourriture excellente, service chaleureux et attentionné, un bonheur !
    J’en profite pour vous demander l’autorisation de vous ajouter à la liste des « blogs que je lis quand je cherche un resto » sur mon propre blog (que je viens d’inaugurer…). Etes-vous ok ?
    merci pour toutes ces tables que je découvre grâce à vous,
    Corentine

  9. Didier dit :

    Le prix du menu unique le soir de 35 euro et le prix très élevé des vins gâche un peu le plaisir de la table. Aucune petite touche de générosité offerte malgrès un repas à 4 et une note plutôt salé
    Franchement un rapport/qualité prix prix un peu excessif!!!

  10. Nanas dit :

    Qualité excellente, originalité au rendez vous mais quantité plutôt maigre..pour les petits estomacs uniquement!

  11. Eva dit :

    On reste sur notre faim, le dessert n’est pas compris dans le menu a 35 euros. Certains plats sont décevants…

  12. La Flâneuse dit :

    Merci pour cette belle découverte qui m’a tellement plu que j’y suis retournée plusieurs fois!

  13. Moi aussi, j’y retourne régulièrement 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT