La châtaigne du Meurice

28 Mai 2013 • 75001, Pâtisserie2 commentaires

Camille Lesecq, le chef pâtissier du Meurice, s’en est allé (souvenez-vous de son Saint-Honoré d’une beauté et d’une délicatesse absolue) vers d’autres contrées (la pâtisserie OPpé à Mutzig en Alsace avec Christophe Felder). Son second Cédric Grolet lui succède dans un tourbillon de couleurs, de créativité et de trompe-l’oeil. Un goûter avait lieu il y a quelques jours au Meurice pour fêter l’événement. Autant vous dire que je me suis précipitée. Avec une amie journaliste, nous avons tout ratissé au peigne fin (dans le sens où aucune des créations ne nous a échappées). Celle qui m’a fait sourire, m’a épaté et m’a régalé, c’est cette châtaigne plus vraie que nature (la lumière du salon du Meurice dans les tons crème ne facilite pas les choses en terme de photo). La voici posant sur l’une des commodes plaquées de marbre histoire de vous mettre dans l’ambiance.
585-MeuriceLa ressemblance est frappante n’est-ce pas ? Et ne manque pas d’humour (enfin, dans un genre d’humour pâtissier qui ne fait peut-être rire que moi). Les fines feuilles autour sont comme des crêpes dentelle à la farine de châtaigne. Les deux coques de la châtaigne sont enrobées d’un chocolat très, très fondant (il s’évapore en bouche dans des tons de chocolat au lait incroyables). A l’intérieur, c’est une crème au parfum de marron avec quelques éclats de meringue (c’est annoncé au menu, mais j’avoue qu’avant de l’avoir lu, je ne m’en serais pas douté) et des petits éclats de chocolat. Les deux coques sont maintenues entre elles par une gelée qui n’apporte pas grand chose. Mais tout de même, parmi toutes les créations et les classiques sublimement revisités par le chef (attendez de goûter au Saint-Honoré à la mandarine, hyper osé en termes de saveurs acidulées. A ce point-là, c’est rare et ça fait du bien !).

Le Meurice, 228 rue de Rivoli, 75001 Paris, 01 44 58 10 10, métro Louvre-Rivoli

2 réponses à La châtaigne du Meurice

  1. Très tentant. Mais j’avoue que le Saint Honoré à la mandarine me fait un peu rêver. Est-ce que vous auriez des photos?

  2. Madame Ganache, donc désolée, la lumière était vraiment faible pour prendre des photos. Mais il est sublime, je peux vous le garantir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT