La Compagnie de Bretagne

15 Sep 2011 • 7500610 commentaires

Cet été en Bretagne, j’ai testé quelques galettes ici et là qui me remémoraient à chaque fois combien j’aimais ça et combien je n’aimais pas être déçue. En entendant qu’une crêperie d’un nouveau genre ouvrait à Paris, avec une galette gastronomique-revisitée-moderniste, j’étais un brin sceptique. Et puis des gens, journalistes ou non, m’en ont parlé, il y avait du archi-pour, alors je n’ai pas voulu trop traîner… Hier midi, déjeuner à La Compagnie de Bretagne dans le quartier des écoles entre Saint-Michel et Odéon. Dehors, ça grouille, ça s’agite, à l’intérieur, c’est calme et hors du temps. Je me suis d’ailleurs demandée pourquoi c’était si calme un mercredi midi. Est-ce l’entrée qui en impose un peu (ça fait tout de suite très chic) ? Il y a pourtant une ardoise indiquant une formule à 14,50 € et qui laisse donc entendre quelque chose d’accessible ? Toujours est-il qu’on était hyper tranquille à l’étage, près de la verrière qui donne sur quelques arbres et le ciel bleu qui illuminait tout hier midi. Banquettes rayées noir et blanc, cadres jolis, fond de musique bretonne, il y a du chic, du distingué, peut-être une pointe d’ambiance de salon de thé anglais, je ne sais pas mais ça fonctionne bien.

Chez moi forcément, la complète…. Je l’avais déjà vue en photo, je n’avais pas tout compris. La galette en demi lune d’un côté, le jambon roulé de l’autre, ça déroute un peu au début, sauf que la galette pointillée de gris (sarrasin) craque sur les côté dans des parfums délicieux, que l’oeuf est parfaitement cuit (pas de blanc cru que je dois mettre de côté tant ça me dégoûte, oui, je suis un peu bloquée avec ça), le fromage a un bon goût de tome et se révèle crémeux une fois fondu et le jambon a cette sécheresse de l’artisanal que j’aime par dessus tout. En résumé, on s’est régalé.

472-Compagnie-BretagneJe précise qu’on avait commandé la complète en petite et que le chef s’est trompé et nous l’a faite en grande, du coup, on avait déjà commandé une deuxième petite… Sardine, citron confit et purée d’aubergine, oui bien, mais la sardine avait son lot d’arêtes (petites ET grosses) qui me rendent grave parano et puis l’ensemble semblait poser là sur la galette, mais lui enlever un peu de sa quintessence. Bref, je suis complète for ever.

472-Compagnie-Bretagne2

Crêpe au caramel au beurre salé. J’irai droit au but, ce fut l’une des meilleures goûtées dans ma vie de crêpe au caramel au beurre salée addicte. La première bouchée, je lui ai trouvé des accents de kouign aman, le moelleux et à la fois le croustillant de ses bords dorées (un côté crêpe dentelle par moments), le beurre présent dans la pâte, mais aussi largement ajouté à la cuisson (clique sur la photo, tu verras le beurre) et ce caramel séduisant… j’aurais pu en manger 4 comme elle. 7 € tout de même, ce qui fait 1 à 2 € de plus que celles goûtées en Bretagne. Au vu de la qualité, moi je dis oui.

Côté prix donc, formule déjeuner à 14,50 € et 19,50 €. A la carte, les galettes sont entre 8 € (petit format) et 11 € (grand format) ou peut-être plus selon les compositions. C’est sûr, entre une galette et une crêpe, vous dépassez les 15 € (la somme maxi attendue dans une crêperie de Bretagne), mais le cadre est vraiment agréable, les détails comptent et pour un aussi bon duo galette complète-crêpe caramel, moi je dis oui. Sans oublier la longue carte de cidres de différentes régions, les thés originaux (algues et sarrasin…). Ouvert tous les jours

La Compagnie de Bretagne, 9 rue de l’Ecole de Médecine, 75006 Paris, 01 43 29 39 00, métro Odéon

10 réponses à La Compagnie de Bretagne

  1. bonsoir Caroline
    je suis très étonnée que tu sois aussi enthousiaste de ta visite à la Compagnie de Bretagne. J’ai trouvé le lieu très agréable, mais en ce qui concerne l’assiette, j’ai été très déçue! ce n’était pas à mes yeux une galette, mais juste une juxtaposition d’aliments.
    comme quoi, les goûts et les couleurs…….. ;-))

  2. J’irai goûter bien entendu, mais aussi bien tes photos que l’article de Sophie Brissaud me font penser la même chose que le commentaire ci-dessus.
    Après, j’aime assez les parti-pris en cuisine, et va savoir si c’est la crêpe qui met la garniture en valeur ou l’inverse… Cela dit, j’imagine mal une pizza avec son fromage servi à côté.
    Bref, les tranches de jambon (froides je suppose?) à côté me paraissent au premier abord ridicules, et qu’on arrive assez loin du concept original basé sur la nourriture quotidienne et/ou la réunion conviviale, au restau ou chez soi.
    Le bilig est-il visible de la salle ou est-on parti dans le concept classique où le client ne voit pas du tout ce qui se passe en cuisine ? Bonne fin de semaine !

  3. Laurent dit :

    Bonjour Caroline,
    Je suis étonné de voir que mon commentaire n’apparaisse pas, j’ai dû mal faire les choses, je recommence… :))
    J’ai testé peu de temps avant toi et ai été particulièrement déçu. Le lieu est certes très beau, l’approximation de la carte (tous les plats choisis n’existaient plus) et de la cuisine font que je n’y retournerai pas. Pour plus de précisions, tu peux toujours aller sur mes pages, j’ai écrit un petit article.
    Bonne journée !

  4. lilibox dit :

    assez d’accord avec les commentaires précédents.
    la crêpe sardine grillée, confit sucré de citron et purée d’aubergines est un ovni!
    http://myfoodbox.blogspot.com/2011/09/se-creper-ou-pas-les-papilles-la.html

  5. Chers tous, je constate de la déception chez certains, du scepticisme… Comme je le disais, j’étais moi-même assez sceptique en lisant les différents papiers écrits sur le lieu et surtout en voyant les tranches de jambon posés à côté de la galette complète en photo, ce qui me semblait une hérésie et un prétexte à concept à la … Y avait-il vraiment un intérêt à revoir la galette de cette façon ? La galette ne devenait-elle pas juste un plateau ? Bref, j’ai testé et si l’on reste sur les basiques, galette complète et crêpe au caramel, je trouve que l’on n’est pas déçu. Maintenant, je me rends compte que le concept veut aussi de la crêpe gastronomique et là, comme je l’ai testé (sardine, citron, aubergine), je suis beaucoup moins convaincue.
    Pour Patrick, il y a une salle à l’étage lumineuse et très agréable et il y a quelques tables au rdc d’où tu peux apercevoir les cuisiniers ! En bref, tu as le choix.

  6. Richard dit :

    Bonjour,
    Je rejoins le camp des déçus après ma visite d’hier soir. Certes la salle est très belle, mais le service est approximatif et les galettes tout simplement pas au niveau : manque de générosité dans l’assiette, manque de liant entre les ingrédients.

  7. Richard, un déçu de plus, décidément.

  8. Vanessa dit :

    Ils ont en effet des efforts à faire niveau service et quantité des produits. On est généreux en Bretagne !
    j’y retournerai avec plaisir mais si je suis déçue, terminé ! La crêperie Josselin rue du Montparnasse reste pour moi la meilleure.

  9. Maximilien dit :

    Hello,
    Alors passage pour moi Samedi dernier pour le déjeuner.
    J’ai suivi le conseil de Caroline: Complete puis Crepe caramel.
    Service: Moyen mais gentil. On avait reservé et on a du attendre quand même 15 minutes debout car apparemment ils ont eu des problèmes avec les réservations. Beaucoup d’attente pour commander et pour avoir le premier plat.
    Cuisine: ce que j’ai pris était vraiment excellent, et la crepe au caramel était peut etre une des meilleure de ma vie
    cadre: superbe
    Remarque: On a assisté par contre à un des cuisiner qui est monté à létage et s’est mis à hurlé, on ne sait pas trop pourquoi.
    En gros, on sent que le lieu est encore en rodage et qu’il faudra un peu de temps….
    Mais je suis quand même globalement content et y retournerai…

  10. – Vanessa, Crêperie Josselin on retient !
    – Maximilien, il semble que ce soit encore un lieu parisien qui ne fasse pas l’unanimité, merci pour votre commentaire détaillé en tout cas. Oh la, le cuisinier qui sort pour hurler, c’est très, très mauvais ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT