La Conserverie, pour l’un des meilleurs bentos du quartier !

12 Déc 2012 • 750025 commentaires

Dans cette rue du Sentier que j’ai remonté maintes fois, je n’avais jamais prêté attention à la devanture de la La Conserverie en journée, jusqu’à ce qu’une amie me dise qu’un bento proposé le midi faisait apparemment très bien l’affaire. Par un temps froid et humide, nous nous sommes glissées la semaine dernière dans ce que je considérais alors comme un bar nocturne et quelle ne fut pas notre surprise ! Une japonaise y cuisine effectivement un bento différent chaque midi et pas bégueule je peux vous dire. Dans ce salon aux murs bleu nuit, la surprise vient de cette teinte caractéristique d’une autre époque (je me vois tout de suite à la fin du XIXe, dans les appartements privés du Musée Gustave Moreau), les objets de déco semblent eux chinés dans toutes les époques, les tables sont toutes différentes (il y en a des basses, ce qui personnellement ne me convient pas pour prendre un repas, le côté plié en deux ne sied pas à la dégustation, ni à la digestion). De même pour les assises, cela va du gros canapé, aux fauteuils de styles différents. Esprit récup’ es-tu là ? Dans l’air du temps, à fond, mais ça marche bien, car il y a une harmonie et du confort dans tout ça. Pour ne rien gâcher, l’équipe est vraiment sympa, aux petits soins et au sourire… Dans un bar branché, ça nous va bien !


549-ConserverieRouleau de printemps en entrée. Peau de riz d’une finesse exquise, garniture extra fraîche et savoureuse, plein d’herbes et une sauce inédite et délicieuse, j’en aurais bien mangé 4 comme lui.

549-Conserverie2

Le fameux bento à 12 € qui est en fait un grand bol généreusement garni. Il y avait du poulet, moi j’ai préféré le chirashi, donc du saumon cru très moelleux, du riz dans la fond, des légumes cuits (le tarot), d’autres crus (salade, céleri, concombre, pomme granny smith à ranger dans les fruits hein), des oignons rouges, des herbes. Un bol sincère et délicieux, rien que pour lui je reviendrai (et pour les rouleaux de printemps aussi).

12 € à midi du lundi au vendredi pour le bento (bol et pas plateau), 3 € l’entrée ou le dessert. Il semble que ce soit la petite planque bien connue des gens du quartier, car toutes les tables basses et hautes affichaient plein à 13h.

La Conserverie, 37 bis rue du Sentier, 75002 Paris, 01 40 26 14 94, métro Grands Boulevards

5 réponses à La Conserverie, pour l’un des meilleurs bentos du quartier !

  1. Tarpon dit :

    y a t il du glutamate dans les plats ?

  2. foats dit :

    dommage pour le poisson mal coupé. il reste de la peau c’est un peu dégueu mais sinon l’assaisonnement est très bon !

  3. @Tarpon Étrange ta question. Ça sent l’allusion à la psychose sur le Glutamate et l’association aux restaurants asiatiques. Le Glutamate est un acide naturel présent dans beaucoup de légumes ou poisson. Celui sur lequel il y a débat est le glutamate monosodique produit industriellement. C’est un additif présent dans de nombreux produits cuisinés industriels français comme asiatiques. On a associé le glutamate monosodique aux restaurants chinois parce que la cuisine chinoise (en tout cas celle faite en France) est faite de plats en sauce réalisés à partir de sauces complexes contenant du glutamate monosodique car elles ne peuvent être faite qu’industriellement (Difficile de faire une sauce XO ou Huître soi même…). Mais c’est la même chose avec une sauce bolognaise. Je ne comprends donc pas que l’on sorte la carte du Glutamate à tout bout de champ lorsqu’on parle d’un restaurant asiatique !

  4. – Tarpon, je pense qu’Alex répond très bien à la question, donc merci beaucoup Alex !
    – foats, je comprends que vous y êtes allé que c’est à la fois dégueu dans la présentation, mais que l’assaisonnement est très bon, je ne sais pas ce qu’il faut en conclure ^_^ Mais je vous rejoins la découpe du saumon était loin de l’art d’un maître sushi

  5. lotus dit :

    Je comprends Tarpon pour sa question au sujet du glutamate. J’adore la cuisine asiatique, mais il est très rare de trouver un restaurant asiatique à Paris qui n’en utilise pas. Pour ma part, je trouve que le glutamate est un additif qui gâche vraiment le goût des aliments et alourdit la digestion (à mettre dans la m^me catégorie que l’aspartame).
    Par contre, je suis pratiquement sûre que la cuisinière Maori Murota, de la Conserverie n’en utilise pas car c’est une vraie adepte de la cuisine saine préparée avec des produits frais. Pour découvrir l’esprit passionné,délicat et plein de grâce de cette chef, voici son blog que je viens de découvrir: http://maorimurota.over-blog.com
    A vous de vous faire une idée…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT