La Fresque

3 Mar 2014 • 75001Aucun commentaire

Au mois de février, le blog a fêté ses 8 ans. Restaurants, pâtisseries, expositions (plus rares, j’en conviens), quoi que je visite, je pense toujours à ce qui pourrait vous titiller l’œil et l’appétit. Avoir toujours dans un coin de ma tête un angle, des couleurs, des formes et des lignes qui pourraient vous faire saliver, ça me plaît. La Fresque, c’est l’un des « plus vieux » restaurants où je vais depuis que je suis à Paris. Et après quelques temps sans (les aléas de la vie), j’y suis retournée il y a peu, en retrouvant cet emplacement au cœur de Paris (pile face aux travaux titanesques des Halles, où l’on aperçoit en ce moment une structure de soutien ou je ne sais quoi qui fait penser à une ossature de baleine), Laurent à l’accueil et cette cuisine de restaurant parisien spontané, simple et fort en gueule par moments. La carte est toujours dans cet esprit de plats du jour entre tajine de poulet fermier, légumes et semoule (visible sur la photo) et filet de loup citronnelle et j’ai réalisé que j’avais même connu ici la formule entrée-plat-boisson comprise qui datait m’a précisé Laurent d’il y a au moins 10 ans (je m’en souviens, car à l’époque, je ne commandais jamais d’eau au restaurant et c’était la formule qui me permettait d’avoir un quart de Badoit). La terrasse fermée pour les fumeurs, l’une des multiples salles ou recoins à l’intérieur bien au chaud, les plats servis à vitesse grand V, les petits prix, à vous de choisir.

boudin noir la fresque

Le boudin noir rapporté des Ardennes si ma mémoire est bonne par l’un des patrons. « On n’en a pas souvent » m’a précisé Laurent, « c’est un petit artisan qui le fait, il est super ». Il n’en fallait pas plus pour me décider. Je vous laisse apprécier le morceau… Un boudin avec de la mâche et plein de saveurs, difficile de tout identifier, mais il était bien relevé et délicieux. Pour l’accompagner, une purée de pommes de terre et une compote de pommes, tout ceci simplement exécuté, bon et généreux. Je pensais faire plat-dessert, il n’en sera rien, j’ai eu ma dose de sucre entre les pommes et le sang du boudin…

Les prix, difficiles de faire aussi abordables dans le quartier, formule entrée-plat ou plat-dessert à 14 €, verre de vin à 1 €, café à 1 €…

La Fresque, 100 rue Rambuteau, 75001 Paris, 01 42 33 17 56, métro Les Halles

« Caluc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT