La Poudre des Bulgares

6 Juin 2012 • 750016 commentaires

En panne de poivre l’autre jour, je fais un petit voyage vers le comptoir à épices d’Olivier Roellinger rue Sainte-Anne à Paris (située à côté de l’enseigne Voyageurs du Monde, j’ai l’impression de m’évader un peu rien qu’à voir les catalogues thématiques en devanture). Tandis que je choisis mon poivre, de Madagascar pour ceux que ça intéresse, un client a le droit à une dégustation de la toute dernière nouveauté arrivée le jour-même. Je m’incruste, sans vergogne, je dois l’avouer, les vendeurs me connaissent un peu et savent comment m’attirer par le bout du nez (de la langue). La Poudre des Bulgares…


509-Poudre-BulgaresMélange de sèvre de palmier (le sucrant), de sésame torréfié, d’épices (vanille, lin, safran et autres), cette poudre est spécialement dédiée au yaourt. Après l’avoir goûtée en boutique, je l’ai aussitôt ajoutée à mon panier. Et la voici chez moi sur mon fromage blanc. Personnellement, je ne procède surtout pas au mélange, je forme un monticule sur le côté du pot et je compose en donnant un coup de cuillère de façon à avoir la poudre encore entière. Ainsi, elle croustille bien dans un coin de la bouche, avec des arômes d’épices, le gourmand du sésame et le naturel du sucrant. L’inconvénient, le pot ne dure pas longtemps, la seule solution, c’est de ne pas y céder tous les jours.

Poudre des Bulgares (je viens de comprendre en l’écrivant que bulgare correspond sans doute au yaourt… Je me suis demandée pendant des jours pourquoi Olivier Roellinger avait choisi ce nom. Comme quoi, il suffisait de l’écrire !), Epices Roellinger, 51 rue Sainte-Anne, 75001 Paris, 01 42 60 46 88, métro Quatre Septembre

6 réponses à La Poudre des Bulgares

  1. Cookmyworld dit :

    ça donne bien envie 🙂 quel poivre de Madagascar ? le Voatsiperifery (que j’adore). Au plaisir

  2. La Caille dit :

    Excellent article, comme toujours!
    Et comme toujours, je sens que je vais succomber: vivement mon prochain passage par Paris!
    Cordialement,

  3. marie dit :

    ça a fait tilt aussi en lisant yaourt.

  4. Ariane dit :

    Justement, j’étais à St Malo et Cancale ce week end et j’ai moi aussi découvert la poudre des Bulgares : à utiliser pour son parfum et non par prévention diététique comme y incitait le vendeur car cela fait belle lurette que je ne sucre plus les yaourts !

  5. j’ai testé suite à ton article: tout à fait délicieux 🙂

  6. – Cookmyworld, là, ce n’était pas le Voatsiperifery que j’ai déjà, mais un autre de Madagascar moins typé et très bien pour des utilisations plus fréquentes.
    – La Caille, c’est super gentil, ça me fait très plaisir, merci !
    – Marie, oui hein.
    – Ariane, exactement ! Plus de sucre dans les yaourts depuis l’enfance chez moi. Mais du coup, le tout devient un vrai dessert et incite fortement à manger des yaourts.
    – the kitchen around the corner, j’étais sûre de faire des adeptes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT