La Robe et le Palais

5 Nov 2014 • 75001Aucun commentaire

Le même jour que je déjeunais au Petit Verdot, je dînai à La Robe et le Palais. Cela faisait deux ou trois personnes qui me recommandaient cette adresse en quelques années, il fallait que j’en sache plus et pour des amis venant des quatre coins de Paris, l’emplacement à deux pas de Châtelet était parfait. J’appelle le midi pour le soir, il reste tout juste une table pour quatre. Un cadre de bistrot chaleureux avec quelques vieilles pierres qui semblent avoir résisté au temps et aux attaques de Paris, un grand comptoir et de plus en plus d’agitation, le nombre de couverts élevé amplifie les accélérations de l’équipe et le niveau sonore. La commande est assez vite prise, ça ne traine pas non plus au niveau du service et il faut élever la voix pour se faire entendre de ses amis. Je mets l’accent dessus, car je sais que l’ambiance animée et le service rapide sont des qualités appréciées par beaucoup. La particularité du lieu réside aussi dans la carte de vins, naturels, bio et « à la voix », c’est à dire que selon les commandes des clients, l’équipe choisit et fait goûter. Le premier vin blanc ne me convient pas, le deuxième côté Languedoc oui. Pour mes amis, il y aura plusieurs tentatives aussi. Loin de s’offusquer, le jeune homme fait repartir les verres et réitère. Des entrées à partager ou non et quelques plats bistrotiers, on va direct au plat.

effeuille morue la robe et le palais

Effeuillé de morue pour moi… Les morceaux de poisson qui se détachent avec délicatesse et brillance sont placés au cœur d’une purée légère presque aérienne, de chorizo en tranches fines et de petites chips de rondelles d’oignons croustillantes, avec un peu de jus d’herbes. Les textures sont variées, les goûts appuyés et harmonieux, ça caresse dans le sens du poil et c’est bon.

paris brest la robe et la palais

Le Paris-Brest de la maison, j’avoue qu’il me laisse un souvenir délicieux. Pâte à choux peut-être un peu sèche, mais très vite rattrapée par une crème pralinée très dense et savoureuse, avec quelques éclats de nougatine beurrée. Copieux hein et très bon.

Les entrées sont entre 10 et 15 €, les plats entre 19 et 25 €, les desserts à 9 €. Verre de vin à partir de 7 €. Des prix qui ne sont pas les plus modestes, mais la cuisine y est savoureuse et l’offre finalement efficace, en bref, ça plait.

La Robe et le Palais, 13 rue des Lavandières Sainte-Opportune, 75001 Paris, 01 45 08 07 41, métro Châtelet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT