Le Concert de Cuisine

18 Avr 2014 • 750151 commentaire

Un rendez-vous d’affaires dans le quartier ? En tout cas, c’était le cas pour moi et j’étais d’accord avec le choix de la personne qui m’invitait : pour parler avec aise, pour se sentir renforcé par l’énergie de la cuisine (ses couleurs vives, sa légèreté) et avoir en tête tous ses arguments, Le Concert de Cuisine est idéal. Il faut dire que le décor assez sérieux (pierre foncée aux murs et sol foncé aussi) donne un fond visuel sombre duquel le regard se détache assez vite, pour justement faire la lumière sur les visages et les plats. Il y a peu de tables, le service est discret et professionnel et le chef travaille sous vos yeux derrière une plaque chauffante sans hausser le ton une seconde. Tout ça pour dire que le repas se passe dans la sérénité et quand il faut faire passer un message ou une négociation, c’est très vite perçu. La cuisine ? Française, légère, digeste avec des incursions japonaises et parfaitement maîtrisée par le chef japonais Naoto Masumoto (ancien chef du Benkay), parfaite pour garder tous ses esprits et ne pas se laisser trop déconcentré.

navet veau foie gras et miso

Cette entrée m’intriguait sacrément à la carte… Le navet est garni d’une farce à la viande de veau et de foie gras (assez discret celui-ci). Des champignons de toutes sortes (enoki, shiitake) le recouvrent et la surprise vient de la touche de miso assez sucré et à la saveur confite qui se cache sous le mizuna (salade d’origine japonaise). Du végétal, de l’animal et du sucre confit, c’est délicieux.

gambas et légumes

De grosses gambas juste saisies à la plaque et des légumes croquants, gombo, chou romanesco, courgette, carotte et je ne sais plus, mais c’était simple, savoureux et bon. Je n’avais plus faim pour un dessert j’avoue (et je retournais le soir au restaurant, en l’occurrence Chez Michel, Paris 10e, un repas qui s’annonçait chargé en rires et en alcool, surtout quand on le termine par un magnum en guise de digestif à La Pointe du Grouin voisine, hmm, j’y reviendrai).

Les prix ? Les menus au déjeuner sont à 27 € et 33 €. Le soir, à 46 € et 63 €.

Le Concert de Cuisine, 14 rue Nélaton, 75015 Paris, 01 40 58 10 15, métro Bir-Hakeim

Une réponse à Le Concert de Cuisine

  1. Ariane dit :

    hello Caroline, j’y a déjeuné il y a longtemps avec plaisir et tu me donnes envie d’y retourner mais bon, pas tout prêt 🙂
    http://ariane.blogspirit.com/archive/2010/05/14/risotto-tout-vert-au-concert-de-cuisine-plaisir-gourmand-du.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT