Le Garde-Manger Wagram

26 Oct 2016 • 75017Aucun commentaire

Le Garde-Manger Wagram, c’est l’épicerie, traiteur et petite salle à manger de Laura Portelli et Christophe Saintagne. J’étais passée rapidement à l’occasion d’une interview du chef Christophe Saintagne il y a quelques semaines pour l’ouverture de son restaurant Papillon situé juste à côté. D’ailleurs, les cuisines communiquent. J’avais déjà bien aimé l’esprit de cette boutique à la fois vintage dans son décor (admirez le plafond), ses étagères de produits, sa vitrine de plats cuisinés et ses clients Wagram, gaie dans ses couleurs ajoutées et l’allure follement appétissante dès que l’on regardait chaque contenu de plus près. Un rendez-vous dans le quartier hier et hop, je me suis installée à la table de Laura Portelli. Les plats cuisinés je vous disais, ils avaient hier un sérieux accent italien, des couleurs radieuses et des reliefs tous plus appétissants. Il semble que je ne sois pas la seule à le penser, chaque client qui passait la porte avait un air réjoui, de retrouver une recette aimée, de faire une découverte ou de pouvoir commander en fin de repas le fameux gâteau au chocolat sortant du four et dressé dans l’assiette à la cuillère.

Boulettes et caponata, Le Garde Manger Wagram

Des boulettes aussi bonnes que celles-ci, cela faisait très, très longtemps que je n’en pas avais pas goûtées. Du lard fumé, de la mortadelle, de la volaille, un peu de comté, le tout roulé dans la farine, ce qui donnait un léger craquant à l’extérieur, avec une belle densité à l’intérieur… Dans leur plat, les boulettes étaient présentées sur une crème d’artichaut, avec quelques tomates confites et des pignons grillés (ce qui évite qu’elles sèchent me dit-on, je confirme, elles étaient extra moelleuses). Pour les accompagner, j’avais choisi la caponata, c’est à dire un mélange de légumes, ici tous cuisinés séparément et assemblés au dernier moment : aubergines confites, poivrons encore un peu croquants, oignons légèrement acidulés, grosses olives italiennes, tomates entre sensation confite et en même temps texture fraîche… En accompagnement, j’avais aussi choisi les petits artichauts et tomates confites, avec des gousses d’ail légèrement vinaigrées. L’assiette était généreuse, je n’ai rien laissé tant c’était savoureux, franc, simple et bon.

Des recettes pleines de vie, de goût et de bons sentiments dans un corps de cuisine maison, j’étais conquise. Tellement que j’ai pris une portion identique à emporter pour en faire profiter à la maison ! Comme je vous le disais, l’adresse, c’est aussi un traiteur où tout se prend à emporter.

Les prix ? L’assiette de plats cuisinés est à 19 €, l’assiette tout légume à 15 €. Ouvert au déjeuner (11h30-14h30) et au dîner (17h30-23h), fermé le samedi et le dimanche.

Le Garde-Manger Wagram, 8 rue Meissonier, 75017 Paris, 09 67 12 81 88, métro Wagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT