Le Petit Pan

31 Oct 2013 • 750152 commentaires

En cherchant dans mes archives, je retrouve le post, c’était au moment de l’ouverture en mai 2007, le chef Benoît Gauthier qui avait travaillé avec Christian Etchebest ouvrait le Grand Pan, un bistrot de grande qualité au fin fond du 15e à Paris. Juste avant de filer au Salon du Chocolat Professionnel (avec des exposants machines, vitrines réfrigérées et des démos autour du chocolat et du cacao) mardi dernier, j’ai pensé découvrir le Petit Pan ouvert il y a peu pile en face du Grand. Cuisine franche, sincère, accueil aimable et cadre enjoué avec un astucieux frigo à charcuteries incrusté dans le bar que l’on aperçoit dès l’entrée, de multiples ardoises (formules sandwichs et autres collations à emporter à midi, c’est bien vu aussi), on prend place à l’une des tables hautes (les plus nombreuses) en la partageant avec deux autres convives (nous sommes deux, ils sont deux, il n’y a pas de raison de perdre de la place et je comprends, même si je suis toujours un peu embarrassée au début de me coller à des inconnus, après, j’oublie). Formule du midi à 15 €, qui dit mieux avec ce genre de petites assiettes serrées, fines, goûteuses, efficaces en somme.

poireaux vinaigrette

Les poireaux vinaigrette, je ne m’en lasse pas, j’adore ça. Les voici, fins, encore un peu croquants, avec des œufs écrasés et des chips de lard pour le croquant. En quelques bouchées (les portions sont légères, mais pour 15 € et la qualité de l’assiette, on ne va pas moufter).

merlu purée de carottes

Le poisson du jour qui était donc mardi du merlu. Un filet pas bien gros, mais cuit parfaitement, dés de tomates et olives concassées, un peu de câpres, un filet d’huile d’olive et le tour est joué. La purée servie à côté est délicate et bien onctueuse, là encore, je ne me lasse pas de la purée de carottes. Pas de dessert après ça, je pensais « Salon du Chocolat ».

Cela paraît simple hein, mais c’est justement ce qui est parfois compliqué à saisir… Une cuisine bistrotière fine, juste, de qualité, c’est une petite prouesse à trouver.

Les formules du midi sont à 15 € et 20 €. Le soir, j’ai lu que c’était carte de tapas basques de 2 € à 8 € sur le site du Fooding.

Le Petit Pan, 18 rue Rosenwald, 75015 Paris, 01 42 50 04 04, métro Plaisance

2 réponses à Le Petit Pan

  1. Les Tasters dit :

    Il faudrait absolument que l’on teste, mais nous venons de subir un douloureux redressement fiscal 🙁

  2. Merci pour cette découverte,je ne connaissais pas l’existence du menu déjeuner 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT