Le pot-au-feu chez Drouant, c’est demain

1 Oct 2010 • 750024 commentaires

Avis aux amateurs de pot-au-feu. Je vous ai déjà parlé du semainier de Drouant et de son terrible poulet-frites-ail en chemise du dimanche. En ces temps refroidis, sachez que le pot-au-feu du samedi est bien léché aussi… Drouant, institution parisienne que l’on aperçoit chaque année par le prisme du Prix Goncourt délibéré à l’étage dans le salon du même nom. Drouant, c’est aussi la figure du chef alsacien Antoine Westermann et son chef Anthony Clémot qui vous accueillle de son large sourire. Ambiance chic et feutrée, baguette chaude au levain et aussi au sarrasin avec beurrier à bonne température (qui ne font généralement pas long feu). Je vous le dis tout net, à la carte, les prix ne sont pas annodins, plats à 30 €, desserts à 13 €. Mais ce qui est devenu très raisonnable, c’est le semainier avec son plat du jour à 17,50 € (depuis la baisse de la TVA), poulet du dimanche, petits farcis du lundi, bouchée à la reine du mercredi (très, très bien en bouche, mais rédhibitoire en photo, enfin moi je n’ai pas réussi à la rendre sexy)… On retrouve tous les intitulés sur le site ici.

387-DrouantPâte en croûte avec ses morceaux de foie gras intégrés, ses pistaches, sa gelée sur le dessus et sa bonne chair, on apprécie aussi beaucoup le céleri rémoulade très réussi. Après, c’est papa et fifils en deuxième plan 😉 Moi, à son âge, j’aurais bien aimé que ma mère m’emmène chez Drouant. Disons que je me rattrappe aujourd’hui.

387-Drouant2

Le pot-au-feu donc, avec tout ce qu’il faut là il faut, je pense que vous en êtes témoins, et cette ribambelle de pots en argent, céleri rémoulade, cornichons, betteraves en salade.

387-Drouant3

L’autre ribambelle de pots blancs, c’est à moi. Ben oui, j’avais plus envie ce jour-là du foie de veau, vous savez j’adore ça. Ok il double presque de prix (30 €), mais qu’est ce qu’il est bon, cramé sur les bords, épais comme il faut pour être encore rosé à coeur, et terriblement bien amouraché de sa sauce au vinaigre balsamique qui rallongeait les sucs de cuisson. Dans les pots ? Une salade de tomates de toutes les couleurs, les petites pâtes , poireaux crayons et purée si je ne m’abuse, mince, j’ai un doute sur cette dernière.

Menu déjeuner à 43 €, à la carte, comptez 50-60 € et plat du semainier à 17,50 € (tous les jours de la semaine hein)

Drouant, 16-18 place Gaillon, 75002 Paris, 01 42 65 15 16, métro Quatre-Septembre, Pyramides, Opéra

4 réponses à Le pot-au-feu chez Drouant, c’est demain

  1. Foie Gras dit :

    Je connais leur paté en croute au Foie Gras, il est terrible.
    Leur pot au feu, est superbe également.
    Merci à vous.

  2. Alain de Rungis dit :

    Ne pas oublier le jeudi la superbe tête de veau ….. à ce prix c’est un cadeau !!!

  3. Foie gras, de rien !
    Alain, oui, pour les amateurs, foncez le jeudi !

  4. Foie gras dit :

    Waouh, je ne connaissais pas mais je risque de le connaitre prochainement :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT