Le Stube, passage Verdeau

9 Mai 2014 • 75009, Pâtisserie2 commentaires

Je vous avais déjà parlé du Stube de la rue de Richelieu (Paris Ier) ici qui incarne « L’Allemagne Snack’issime » comme le définit son créateur. Strudel salé, sucré, currywurst, choucroute et autres réjouissances d’Allemagne et d’Autriche s’y dégustent sur place ou à emporter dans un esprit de cantine avec plateau et sans attente. Le Stube est également présent depuis quelques mois aussi passage Verdeau (Paris IXe), un passage discret, bien moins fréquenté que le passage Jouffroy qui lui fait suite ou le précède selon comment on l’aborde et que j’adore car c’est le seul qui est assez large pour disposer de petites terrasses. Et prendre un café ou un goûter en terrasse dans un passage, être à la lumière du jour et à la fois protégé par les toitures en verre, au milieu des galeries, des vieilles boutiques de livres ou de bijoux, ça a un charme fou. Un jour où l’envie de gâteau se fait très pressante (tous les jours pour moi), de terrasse et d’air, la terrasse du Stube dans le si joli passage Verdeau est un enchantement.

gâteaux stube

Voici le choix de gâteaux, tous deux délicieux. Celui au premier plan est une brioche au fromage blanc garni de fruits secs (raisins, amandes) et poudrée de sucre. La pâte est moelleuse (j’imagine que le fromage blanc lui apporte encore plus de moelleux, mais en terme de goût, il se fait très discret. D’ailleurs, je n’aurais pas lu qu’il y en avait dans la vitrine, je ne l’aurais pas deviné), il y a également une légère note d’alcool, je n’ai pas réussi à définir si elle avait imbibé la pâte ou les fruits secs (mais je penche pour la pâte). Celui au second plan est un gâteau au fromage blanc. Bien loin du cheesecake dense, il montre une texture légère, un côté frais, pas trop mouillé (assez cuit en fait). Le goût est peu sucré, c’est un gâteau parfait de goûter qui laissera de la place pour le dîner.

Le prix pour ces deux gâteaux servis avec gentillesse et sourire était de 8 euros.

Le Stube, 23-25-27 passage Verdeau, 75009 Paris, 01 47 70 08 18, métro Grands Boulevards

2 réponses à Le Stube, passage Verdeau

  1. sébastien dit :

    Malheureusement, il faut vite en profiter car la société qui exploite cette jolie boutique a été placée en redressement judiciaire et son administrateur cherche un repreneur de toute urgence. La probabilité que l’établissement ferme dans les prochains mois est donc très grande.

    • Aïe, c’est dommage, je trouvais l’adresse vraiment chouette. Après, l’emplacement n’est pas évident. il y a beaucoup de passage, mais je ne sais pas si à cette adresse dans ce passage, les gens s’arrêtent beaucoup pour manger (moi j’y vois toujours très peu de monde)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT