Le tea time du Meurice

15 Déc 2015 • 75001, Pâtisserie8 commentaires

C’était mon premier tea time, à Paris alors que je venais de m’installer. J’avais été très impressionnée de venir à l’hôtel Le Meurice, avec ma mère et ma sœur. Presque 15 ans plus tard, je reviens déguster le tea time, en compagnie d’un ami pâtissier et assez curieuse de découvrir les créations du chef pâtissier Cédric Grolet en situation. J’avais déjà goûté certaines de ses pâtisseries, mais lors de présentations presse, ce qui est assez différent d’un goûter en conditions réelles (le lieu, l’atmosphère, l’addition entre les mains). Bref, on est confortablement installé (moi dans la banquette moelleuse) au restaurant Le Dali, celui qui prolonge aussitôt le grand hall de l’hôtel et qui est accessible à toute heure de la journée (le tea time est servi à partir de 15h30). Les glaces immenses reflètent tout ce qui se passe dans la salle et en même temps, les tables sont tournées de façon à créer des axes différents et à ce que la discrétion soit de mise. Dorures, matières précieuses, clins d’œil à l’artiste espagnol Salvador Dali, visages venant des quatre coins du monde, c’est finalement assez surréaliste de côtoyer cela le temps d’un goûter. La lumière est douce, la température grimpe à mesure qu’on déguste tandis que la nuit tombe à l’extérieur.

tea time Meurice Paris

Le thé (j’ai choisi du sencha) est servi, chacun dispose de sa théière. J’aurais aussi très bien pu choisir le chocolat chaud (préparé avec le chocolat de la Manufacture d’Alain Ducasse), mais j’ai préféré être « raisonnable ». N’empêche que je l’aurais bien goûté.

sandwichs tea time Meurice Paris

On commence par les sandwichs dont j’apprécie beaucoup le fait qu’ils soient toastés et donc servis chauds. Deux exemplaires figurent pour chaque sorte, foie gras mi cuit et figue, roquette mozzarelle et tomate confite, pesto, ils sont nombreux, nourrissants et très parfumés. J’avoue qu’ils figurent parmi les plus savoureux que j’ai pu goûter dans le cadre d’un tea time.

scones tea time Meurice Paris

Les scones sont juste au dessus, servis avec crème épaisse et confitures. Avec mon ami, on se fait la remarque que la texture et le poids ne sont pas tout à fait ceux des scones traditionnels (parfois indigestes), mais qu’ils révèlent un côté plus brioché, tout en gardant la texture légèrement friable des scones, ce qui moi me convient très bien. Il y a le nature et celui piqué d’amandes et de croustillant de crumble. On les trouve délicieux.

Pâtisseries tea time Meurice Paris

On passe à la dernière étape, celle des pâtisseries. En premier plan, c’est la tarte au citron, acide, vive, pimpante, avec des grains de citron caviar me semble-t-il et une meringue très souple et moelleuse sur le dessus. La pâte sucrée est assez cuite, les goûts sont sacrément tranchés. Au deuxième plan, c’est la noisette. Une création assez magique faite d’une coque en chocolat extra fine, d’une crème légère à la noisette, d’un praliné noisette et d’un caramel collant fondant, le tout disposé sur un fond de pâte à tarte sucrée. Un peu plus loin, on aperçoit l’éclair aux amandes servi à cette époque de l’année et que je trouve inédit aussi… La pâte à chou est tendre et dedans, c’est une crème fouettée fraîche et légère et un praliné croustillant et très corsé à l’amande qui créent un contraste saisissant. Il se mange avec les doigts, cela va sans dire. Financiers, gâteau basque au citron confit figurent également sur le plateau, mais je me suis arrêtée avant. J’ajoute que vous allez retrouver les images que j’ai faites avec le chef dans le laboratoire quelques jours plus tard dans le prochain épisode d’Un œil en cuisine…

Les gorgées de thé se succèdent, la nuit tombe comme je vous le disais, il est plus de 17h, on quitte les lieux ravi et enchanté.

Tea time servi au Dali à partir de 15h30, 46 € par personne. Vous avez aussi la possibilité de prendre juste une pâtisserie et dans une taille normale, la Noisette par exemple, l’éclair aux amandes, le Saint-Honoré, le Paris-Brest à la vanille…

Le Meurice, 228 rue de Rivoli, 75001 Paris, 01 44 58 10 44, métro Tuileries, Concorde

8 réponses à Le tea time du Meurice

  1. Marc F dit :

    Très tentant d’autant plus que depuis hier lundi 13 décembre et jusqu’au 3 janvier le Tea Time passera en version spéciale de Noël avec un tarif un peu revu à la hausse 58 euros mais avec plein de petites choses en plus : sablés, mendiants, cakes aux saveurs de Noël, marrons glacés… et la fameuse bûche Dali de Cédric Grolet version 2015 : Cerises, estragon, amandes fraîches et piment d’espelette ( toute une promesse !) .
    https://www.dorchestercollection.com/wp-content/uploads/LMP-Dali-TeaTimeNOEL-2015-FR.pdf
    Salutations gourmandes.

  2. François G dit :

    Que n’avez-vous connu le tea-time du temps de Camille Lesecq…

  3. Labeye dit :

    La description du lieux se suffit à elle même pour nous donner envie d’aller prendre le thé. Rajouter à ceci la composition détaillée de « la noisette » et le piège se referme. Je veux, je dois y aller

  4. Montferrand dit :

    Le Tea Time ! malgré les commentaires dithyrambiques d’autosatisfaction de l’hôtel,n’est que moyen.
    Hormis l’excellent champagne et certains accompagnements réussis ,le reste n’est pas à la hauteur d’un tel établissement.Le prix demandé est à mon sens injustifié.Je ne recommanderai pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT