Les Cadoles de Michel et Marie-Pierre Troisgros, Ed. Archibooks

22 Mai 2012 • Bourgogne, Livres5 commentaires

Il y a quelques semaines j’ai reçu cet ouvrage qui m’a particulièrement interpelé… Au moment où s’apprêtait à ouvrir à Iguerande en Saône-et-Loire la Colline du Colombier de Michel et Marie-Pierre Troisgros il y a 4 ans, j’ai eu la chance de découvrir le lieu encore un peu en chantier, avec son couple de propriétaires passionnés, son architecte Patrick Bouchain et sa botaniste Liliana Motta. Une journée que je n’étais pas près d’oublier.

506-Cadoles
Quand j’ai reçu ce livre de l’éditeur Archibooks, je me suis plongée dans sa lecture, émue et enchantée. Les Troisgros évoquent pour moi quelque chose de l’enfance, je vous en raconterai un jour la petite histoire et Patrick Bouchain est un architecte que je suis « par hasard » depuis longtemps… Le passage à l’an 2000 au Lieu Unique à Nantes (dont il est l’architecte), les spectacles de Bartabas au Théâtre de Zingaro à Aubervilliers (dont il est l’architecte) et cette Colline du Colombier où je fais sa rencontre il y a 4 ans. Il y a des personn(ag)es dont on suit l’art au hasard de sa vie jusqu’à un point de rencontre surprenant (architecture / gastronomie). La Colline du Colombier est vraiment un lieu à part, pas forcément facile à aborder tant les axes sont nombreux, paysage, cuisine, histoire, ferme, pierre… Ce livre sait parfaitement le raconter, les photos vous plongent dans ces ambiances incroyables, de ferme, de jardin aux airs sauvages et de prés bien découpés, de cuisine contemporaine, de décor de chambre à la limite de l’Arte Povera, de nature omniprésente… Je vous engage à vous le procurer en plus d’une réservation là-bas. Oh que je rêve d’y retourner…

Les Cadoles de Michel et Marie-Pierre Troisgros, avec Patrick Bouchain, Editions Archibooks, Texte de Michèle Leloup, Photos de Cyrille Weiner

5 réponses à Les Cadoles de Michel et Marie-Pierre Troisgros, Ed. Archibooks

  1. Mathilde dit :

    Bonjour Caroline
    Je ne peux résister à t’envoyer vers le site internet du projet d’aménagement pour lequel je travaille (l’Union à Roubaix-Tourcoing), où Patrick Bouchain mène un projet de réhabilitation de maisons avec les habitants : http://www.lunion.org/logement/la-rehabilitation-de-lilot-stephenson.html. D’ailleurs, les premières seront livrées la semaine prochaine : http://www.lunion.org/agenda/event/article/bienvenue.html… Au cas où pour une de tes prochaines visites dans le Nord !

  2. a.o. dit :

    J’ai passé deux nuits dans une des Cadoles.
    Comme vous j’espère pouvoir y retourner dès que possible tant l’expérience est unique.
    J’avoue avoir été un peu désorienté au début, après quoi j’ai vite trouvé mes repères.
    Avez-vous visité la nouvelle salle de la « Grande Maison » à Roanne?
    Tout simplement époustouflante.

  3. – Merci Mathilde ! « Vivre dans une cité durable », ça fait rêver et en même temps, c’est possible !
    – a.o, pas encore, mais on m’en a dit le plus grand bien et quand je suis allée sur le site, j’y ai vu effectivement des choses qui donnent très envie de revenir. Ils sont incroyables ces Troisgros, une vraie compréhension de la grande cuisine, de l’art et du bien-être

  4. a.o. dit :

    Bonjour Caroline
    Très vrai.
    Les Troisgros ont une véritable sensibilité artistique. Michel l’exprime à travers sa cuisine et Marie-Pierre dans l’univers de l’Hôtel Restaurant. Il en est de même au Central et Iguerande.
    Tout est juste. Jamais de faute de goût.
    Par dessus tout ils n’oublient pas de rester simples et humains.

  5. La simplicité chez eux, oh que oui, merci de le souligner aussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT