Les Vitelloni

9 Nov 2011 • 750033 commentaires

RDV un midi rue du Petit-Thouars dans le IIIe, quel lieu choisir parmi cette succession de terrasses et d’établissements qui laissent un peu indifférents ? Comme pas mal de rues parisiennes très occupées par des lieux où se nourrir, rien ne fait vraiment envie et l’appréhension d’être déçu gagne toujours un peu. Et puis, je retente Les Vitelloni, petite table italienne (tendance pâtes) déjà testée il y a quelques années sans un souvenir mémorable. Au déjeuner, formule à 16,50 €, dans ce décor de bistrot agréable, avec ses poutres apparentes aux murs, ses vieilles boiseries, son affiche de film (d’où le nom du resto) et beaucoup de monde à midi, mais un service qui ne manque pas d’être attentionné.

479-VitelloniBruschetta mozzarelle fumée en entrée. Le pain est assez moyen (ce qui arrive souvent avec les crostini et ce que ce que je trouve toujours dommageable), la mozzarelle peut-être un peu sèche, alors avec un filet d’huile d’olive, je m’aperçois que c’est beaucoup mieux.

479-Vitelloni2

Non ce n’est pas une glace en face, mais bien mon accompagnatrice qui a commandé le même plat. Lasagnes aux champignons et à la chair à saucisse. Goûteux, onctueux, bien gratiné, moi ça me va bien.

479-Vitelloni3

On avait partagé l’entrée, on se partage aussi le dessert. Mousse au chocolat tout à fait convaincante, plus crème dense et légèrement émulsionnée que vraie mousse, mais bien chocolatée.

Comme je vous le disais, la formule déjeuner est très convaincante (entrée-plat ou plat-dessert à 16,50 €, 20 € les trois), à la carte, comptez plutôt 30-35 €.

Les Vitelloni, 4 rue du Petit-Thouars, 75003 Paris, 01 48 87 38 45, métro Temple

3 réponses à Les Vitelloni

  1. Fabrice dit :

    mouich… ça donne tout de même pas hypra ennvie d’après les photos et le compte rendu, même pour 20 euros…

  2. Paupiculture dit :

    J’y ai déjeuné y’a presque un an (déjà!), et moi foi, j’ai été plutôt convaincu non seulement par la sympathie du service, mais aussi par mon : une simple tomates/mozza, mais avec une vraie boule de mozza di buffala, juteuse et pleine de gout. Et ça, c’est vraiment rare à Paris pour moins 30 euros/plats!

  3. – Fabrice, c’est amusant comme on porte un regard différent sur les photos, moi je les trouve appétissantes sans les commentaires et avec les commentaires aussi.
    – Paupiculture, c’est bien lu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT