Lola, Bruxelles

12 Jan 2011 • BelgiqueAucun commentaire

Aller-retour à Bruxelles hier et un temps aussi gris qu’en partant de Paris (enfin aussi pluvieux, car il faisait nuit noire quand je suis partie à 7h30). Mais quel charme même les jours de pluie ! L’occasion aussi de retourner sur la place du Grand Sablon, ses façades élégantes, ses vitrines alléchantes, l’heure du déjeuner presque dépassée, on se faufile dans le restaurant Lola. Un air de brasserie, mais un décor contemporain et affable, qui me fait d’ailleurs penser à un restaurant testé le soir du 31 à San Francisco. Un lieu vaste, doté d’une belle hauteur de plafond, ce qui donne l’impression de respirer plus qu’ailleurs, des murs blancs et quelques panneaux rouges chez Lola, de belles banquettes, de l’épure et un éclairage quasi parfait sur les assiettes. Je m’égare, mais j’ai eu l’occasion de constater que pas mal de restaurants californiens semblaient trouver refuge et dernier chic dans la lumière tamisée. Parfois, c’est tout juste si je discernais les contours du visage de mes accompagnateurs. Bref, la Saint-Jacques était décliné hier sous toutes ses formes, les huîtres avaient l’air d’assurer, soupe, terrine en entrée, les plats enchaînaient la robustesse, le terrible jambonneau au miel, les boudins…

411-LolaCarpaccio de Saint-Jacques pour commencer, 18 € tout de même l’entrée, mais une belle générosité dans l’assiette. Huile d’olive parfumée au citron, pointe de sel et poivre noir présent, ça se laisse fondre en bouche avec plaisir.

411-Lola2

Boudins blancs à la truffe (on voit les points noirs à travers la peau), compote de pommes et purée de pommes de terre. Un peu grossier la présentation, bref, belles portions, un boudin qui se défend pas mal, une purée classique, une compote acidulée. 18 € le plat, correct.

Une brasserie moderne et enlevée, qui semble surtout incontournable et indémodable dans ce quartier chic du Grand Sablon. Les prix ne sont pas donnés (jetez un oeil à la carte sur le site si vous voulez en savoir plus), mais le service féminin qui règne en maître et le visage inattendu de Jean-Pierre Marielle ont fini de nous séduire.

Lola, place du Grand Sablon, 33, 1000 Bruxelles, +32 2 514 24 60

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT