Mangetout

19 Juin 2014 • 75006Aucun commentaire

Le chef du Carré des Feuillants Alain Dutournier avait ouvert il y a 2 ans la version rive gauche de Pinxo (ouvert depuis près de 10 ans dans le Ier, l’adresse fonctionne en bar, comptoir, avec des plats en portions, à partager et moi j’avais bien aimé) et puis la sauce n’a pas pris. Dans ce quartier très touristique, le concept n’a pas été plébiscité. Du coup, il a simplifié, mis des menus à prix serré, tout en continuant sa ligne directrice : de beaux produits et des fournisseurs d’Aquitaine quasi exclusivement. L’adresse se nomme Mangetout depuis l’été dernier et ça fonctionne mieux, à midi (formules à 20 et 25 €) comme au dîner (formule à 23 €, avouez que le soir dans le quartier, c’est séduisant). Le décor est toujours celui d’un bistrot contemporain, lumineux, ouvert sur la rue (avec quelques places en terrasse aux beaux jours) et quelques soins apportés à la table comme les nappes, les serviettes en tissus… L’équipe jeune et motivée est tout sourire et j’avoue que j’étais assez attendrie par les deux stagiaires (16 ans) en salle qui avaient l’air heureux de participer, sans trop savoir comment se mouvoir et où stationner (les joies de l’adolescence).

salade mangetout

Salade pour commencer, frisée, copeaux de parmesan, fonds d’artichaut émincés et carpaccio de boeuf de Chalosse. L’assaisonnement est simple (huile, vinaigre), avec ce qu’il faut de ciboule et de piment d’Espelette. Simple, efficace.

ventreche de thon mangetout

Brochette de ventrèche de thon albacore, hyper tendre et fondant (ça, ça vient du gras de la ventrèche), plein de piquillos, de la ciboule qui pique et un riz cuit avec une pointe de lait de coco et des piquillos. Qu’ajouter, simple, goûteux, efficace.

C’était donc la formule à 20 € du midi. Pour me faire plaisir avec le café, j’ai eu un petit morceaux du fondant au chocolat relevé d’un peu de piment d’Espelette (sans farine, ça fait comme une crème chaude un peu épaisse, c’est terrible). Pour décorer, il y avait un trait de chocolat fondu. Quand je l’ai goûté, j’ai senti une différence avec le goût du chocolat du gâteau et n’ai pu m’empêcher de penser à un coulis qui n’est pas fait ici. Quand j’ai demandé en salle et en cuisine, on me confirmait que c’était un chocolat prêt, d’une grande marque. J’ai dit que je pensais qu’il valait mieux garder tout seul un très bon fondant au chocolat, après ils font ce qu’ils veulent…

A midi, formules à 20 € (entrée-plat) et 25 € (entrée-plat-dessert) et le soir, formule à 23 € (entrée-plat ou plat-dessert) et à la carte, 40 € environ

Mangetout, 82 rue Mazarine, 75006 Paris, 01 43 54 02 11, métro Odéon, Mabillon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT