Mokonuts, café et bakery, encore une fois

2 Fév 2017 • 75011, Pâtisserie2 commentaires

Mokonuts, je vous en avais parlé peu après l’ouverture il y a un an presque jour pour jour. Ce lieu ne ressemble à aucun autre. Tout tient au talent du couple formé par Moko Hirayama et Omar Koreitem et à leur parcours dans la restauration. Personne s’il le voulait ne pourrait faire comme eux. Et ça, ça rend Mokonuts incroyablement unique et attachant. Les clients qui sont là le savent, réservant, se pressant, se réjouissant de déguster la cuisine d’Omar et la pâtisserie de Moko (dont les cookies ont été élus parmi les meilleurs de Paris). La semaine dernière, j’avais un RDV à 400 m, dont, ô joie, je sortais à 12h25. Je me présentais trois minutes plus tard et récupérais la seule place, au comptoir, à quelques centimètres des cookies et à côté des fourneaux. Le lieu comme je vous l’ai déjà dit est tout petit, chaleureux, au carrefour de plusieurs influences (France, Liban, États-Unis) et on ne peut plus vivant. Un lieu unique vous dis-je.

Le labné, une fois qu’on y a goûté, on ne peut pas y résister. Ce lait fermenté très dense, comme une crème fraîche épaisse, mais qui n’en pas tout le gras et dont le goût se rapproche plus du fromage frais et du yaourt. Ici, il est servi avec un généreux filet d’huile d’olive, du zaatar qui vient du Liban (à base de sumac qui apporte de l’acidité), des graines de sésame et des olives violettes extra parfumées. On prend les petites pitas toutes chaudes, on attrape un peu de tout et on dévore. Moi le sourire aux lèvres, parce que je suis heureuse de retrouver ce goût et cette sensation.

J’ai choisi de prendre deux entrées plutôt qu’un plat. Le potimarron rôti au four, avec du chou kale et de la sauce tahiné (une crème à base de sésame). Simple, très goûteux, qu’est-ce que c’est bon ! Ce que vous apercevez dans le coin en haut à gauche, c’est l’infusion kumquat. C’est ce que j’aime ici aussi, tout est fait sur place, pain, pâtisserie, cuisine, y compris les boissons. Celle-ci est incroyablement parfumée et savoureuse, préparée avec un sirop de kumquat, de la menthe infusée et le petit kumquat dans le fond.

Les voici, en partie (il y en a un quatrième à droite qu’on ne voit pas), les cookies ! 2 € la pépite, on en prend au moins deux ou trois (d’ailleurs, il y a pas mal de clients qui ne viennent que pour ça). Cette fois, je choisis beurre de cacahuète, cacahuètes et chocolat au lait et encore olives noires confites et chocolat blanc. Je me demande s’ils ne sont pas encore meilleurs que la dernière fois…

Les prix ? Raisonnables, comptez entre 20 et 25 € pour un déjeuner, avec entrée, plat et dessert. Et comme je vous l’avais dit la dernière fois, le lieu est « privatisable » le soir du lundi au vendredi, c’est à dire qu’ils prennent la réservation à partir de 6 personnes, 45 € par personne pour trois entrées, un plat et un dessert.

Mokonuts, 5 rue Saint-Bernard, 75011 Paris, 09 80 81 82 85, métro Faidherbe-Chaligny

2 réponses à Mokonuts, café et bakery, encore une fois

  1. Kerrin dit :

    j’avais déjà envie d’y aller depuis ta première photo du cookie ici (« texture parfaite tu as dit ! »). et encore plus avec tes photos alléchantes sur instagram. donc maintenant, avec ce bel article encore ?! renvoie-moi vite à paris stp !! toujours pour les cookies, mais pour plein d’autres choses aussi. ce lieu a vraiment l’air unique, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT