Mon pêché

16 Sep 2010 • 750035 commentaires

Après mon amant, mon pêché, je vous assure que c’en est un de pêché… Il est tellement grand, gros, joufflu dans les coins, crémeux, parfumé, réunissant à lui seul le meilleur de la pâtisserie classique… Voici le Saint-Honoré du pâtissier Jacques Genin, installé à Paris dans le 3e, dont je vous avais déjà parlé ici pour son millefeuille. A l’occasion de la présentation de ses nouveautés, les livres Le Meilleur de la Tarte citron et Le Meilleur du Chocolat aux éditions Alternatives, Jacques Genin faisait goûter à des journalistes une bûche tout en praliné et légèreté, un gâteau qu’on dit traditionnellement de boulanger, qu’il est encore en train de mettre au point (j’y reviendrai très vite, je l’aime plus que tout et je n’ai jamais eu l’occasion d’en parler ici) et le Saint-Honoré que Jacques Genin assume pleinement lorsqu’il vous dit qu’il a voulu réunir tous les éléments classiques de la pâtisserie, éclair au chocolat, au caramel, chou à la crème pâtissière, feuilleté, crème fouettée et voilà le pêché…

382-mon-pecheUn fond de pâte feuilletée comme Jacques Genin sait les faire, dense et pourtant si léger, croustillant, beurré et à la fois frais, un chou au chocolat, un autre à la crème pâtissière, un au caramel, de la crème fouettée vanillée (un nuage frais en bouche au nez de vanille), sur de la crème pâtissière vanillée. Pourquoi un pêché ? Parce que vous vous surprenez presque d’un rire nerveux quand vous l’attaquez, tant il est sauvagement bon, tant il est énorme, qu’il a l’air d’un gâteau pour 4 et pourtant, qu’il rentre dans une assiette pour 1.

Jacques Genin nous dit d’un ton plaisantin qu’il a failli ajouter un Paris-Brest au bout de ces 12 cm pour faire 5 gâteaux en 1, à moins qu’il n’ait été sérieux ? La vache…

Jacques Genin, la Chocolaterie, 133 rue de Turenne, 75003 PARIS, 01 45 77 29 01, Métro République

Soya »

5 réponses à Mon pêché

  1. Paulette dit :

    Eh bien, c’est la série des gâteaux suggestifs, celui-ci avec ses 3 (?!) boules. Et on passe de 10 à 12 cm… Mais jusqu’où va t on aller ?!

  2. Tu as raison Paulette, c’est énorme ! 😉
    Je ne devrais pas regarder cette photo à presque 17h00, ça donne envie de faire un saut chez Jacques Genin, à deux rues du bureau…

  3. – Paulette, oui hein, c’est indécent et pourtant ce n’est que de la pâtisserie !
    – Elo Les Cupcakes, je n’ai qu’un conseil, fonce !!!

  4. Dirty Pretty dit :

    A partir de 18 cm, ça va commencer à devenir croustillant !
    Allez, encore un effort…

  5. Volubile dit :

    une vraie arnaque sachant que l’on retrouve les mêmes gâteaux dans la rue rambuteau chez pain de sucre, à 1€ de moins.
    Je vous conseille d’aller vérifier par vous même vous ne risquerez pas d’être déçue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT