Mûre

11 Sep 2014 • 75002Aucun commentaire

C’est Anne-Laure Pham sur son blog La Soif du Miam qui a ouvert la voie. Mûre avec son lot de gratins, de crudités, de déco fraîche et enlevée, pour reprendre des forces et des vitamines, je ne voyais pas mieux hier midi. Anne-Laure prévenait qu’il valait mieux arriver tôt. J’ai effectivement pu constater confortablement installée que des hordes de voisins se pressaient à 13h et quelques. Entre la multitude de motifs sur les murs, le carrelage, les coussins des banquettes, le bois blond des tables et les couleurs pimpantes, on reste dans la veine de ces jolies cantines qui ouvrent aux quatre coins de Paris (le presque historique Supernature, le montmartrois Soul Kitchen). Entre végétarisme décomplexé, décor raffiné et digestibilité, moi j’aime bien le genre. Pas si facile qu’il n’y paraît, car il faut savoir les rendre gourmandes ces crudités, comme il faut savoir trouver les accords audacieux de gratins ou de sandwichs qui font mmmh et le décor qui fait mouche. Sur place ou à emporter, le chemin est ici le même : on commence par prendre un panier ou un plateau et on fait le tour d’un immense comptoir où l’on vous sert d’abord les entrées, puis les plats chauds et enfin les desserts et les boissons, avant de régler à la caisse. C’est pas bien grand, on est un peu à l’étroit, mais ça fonctionne plutôt bien avant d’aller rejoindre une table ou de repartir.

crudites mure paris

Crudités pour commencer, chou rouge, carotte et betterave agrémentés de graines de courge, d’herbes fraîches et d’une vinaigrette particulièrement relevée et réussie.

gratin mure paris

Le gratin de patates douces, de pommes de terre, de poires, d’amandes et de fourme d’Ambert bien, bien gratiné est délicieux. La tranche de pain que j’ai pris en self service était semble-t-il au cumin et très bon aussi (il est indiqué sur leur site que les pains sont maison). Pour accompagner mon repas, j’avais pris un verre de kéfir citron et figue, autrement dit un jus issu de la fermentation des fruits, ce qui le rend un peu gazeux. Il était juste assez sucré, parfait pour le repas (et je ne suis pas fan des sodas en mangeant).

Parmi les desserts, il y avait l’appétissant clafouti aux fruits et surtout les yaourts maison et les salades de fruits tous joliment colorés et qui une fois n’est pas coutume faisaient envie. Et il y avait également les sandwichs et la pizza du jour (tomate, poivron, romarin, chèvre et miel) que j’avais envie de goûter.

Les formules démarrent aux alentours de 10 €, entrées à 3,70€, plat à 7,10 € et dessert à 3,70 €. Bon à savoir : le lieu ouvre le matin dès 8h30 pour le petit-déjeuner et reste ouvert l’après-midi (jusqu’à 18h) pour le goûter. Le samedi midi, il y a un brunch. Autre bonne idée, il y a la formule du jour en ligne sur la page Facebook !

Mûre, 6 rue Saint-Marc, 75002 Paris, métro Grands Boulevards

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT