Montmartre, son musée, ses poires et son atelier

11 Sep 2018 • 75018Aucun commentaire

L’incroyable terrasse de L’Hôtel Particulier, les pâtisseries et les chocolats d’Arnaud Larher, le buste de Dalida sur la place du même nom… Je profite régulièrement de monter sur la butte de Montmartre pour ses atours. Et puis, il y a quelques jours, je vois que ce sont les derniers jours de l’exposition consacrée à l’artiste peintre Kees Van Dongen (1877-1968). Les yeux incroyablement ourlés de noir dans ses portraits de femme m’ont toujours fascinée. Et comme l’expo a lieu au Musée de Montmartre je découvre celui-ci par la même occasion. L’expo est terminée depuis le 9/09, mais cette fin d’été-début d’automne est sûrement l’une des plus belles périodes pour visiter le Musée. Pourquoi ? Parce que la vue des poires et des coings sur les arbres de ces Jardins Renoir et l’idée d’une tarte ou d’une gelée préparée à partir de ces fruits mûris au soleil montmartrois a de quoi enchanter.

Quand on entre au Musée de Montmartre, s’étendent donc les Jardins Renoir. On peut profiter de la vue sur les vignes de Montmartre. Puis s’installer à l’une des tables en fer forgé blanc, à l’ombre du Musée ou en plein soleil, près du bassin aux nénuphars. En entrant dans la bâtisse des collections permanentes (la plus vieille maison de Montmartre), les photos et les peintures plongent dans l’ambiance de la butte…

Depuis les mines de gypse (la roche tendre que l’on extrayait des carrières de Montmartre) et les moulins des meuniers qui travaillaient pour les boulangers parisiens. Jusqu’aux cabarets et à ces affiches si connues (le Chat Noir). En passant par les échanges entre les artistes qui logeaient ici ou ailleurs sur la butte (Renoir, Picasso, Kees Van Dongen et beaucoup d’autres).

Et puis moi, visiter l’appartement atelier qu’occupaient l’artiste peintre Suzanne Valadon et son fils Maurice Utrillo à partir de 1912, ça m’émeut. Les parquets, le lit, le mobilier, les chevalets et tubes de peinture pliés, ça me transporte dans quelque chose d’intime et de précieux.

Et il y a ce charmant Café Renoir où boire un verre ou prendre un déjeuner ou un goûter. Jusqu’au 16 septembre, c’est la cuisine de Miss Maggie que l’on peut découvrir.

Le Musée de Montmartre, 12 rue de Cortot, 75018 Paris, 01 49 25 89 39

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT