Levain, d’amour, de Paris et de New York

29 Juin 2018 • Actualité, PâtisserieAucun commentaire

My life in sourdough (Ma vie dans le levain) est une série sur l’amour de la cuisine et le désir d’amour. Au fil des rencontres et des recettes (magnifiquement filmées ! Je ne me lasse pas de cette lumière), arrive une improbable histoire d’amour avec un levain du nom de Fluffy. Depuis son bocal en verre, Fluffy s’exprime, déborde et devient l’amoureux de Jeanne, le personnage principal interprété par la réalisatrice Marie C. Après les saisons 1 et 2 qui se passent à New York, la saison 3 qui vient d’être lancée se déroule à Paris (toutes trois sont accessibles sur le site My life in sourdough). J’aime beaucoup la façon dont Marie C. crée des passerelles entre la France d’où elle vient et les États-Unis où elle vit depuis plusieurs années, la façon dont elle raconte son histoire avec le pain et « le levain français plus passionné que les levains américains » et puis la quête de l’amour, le bonheur, la blessure, le manque (que Jeanne comble avec des baguettes, du pain au sarrasin, des croissants et des discussions surréalistes avec d’autres levains, on reconnaîtra au passage les prénoms de boulangers parisiens). Donner la parole à ce à quoi on s’attend le moins me rappelle les conversations que la designer et scénographe Constance Guisset provoquait entre des portraits peints et des lampes par le biais de voix de comédiens comme je l’avais vu au Musée des Arts-Déco (je vous en parlais ici). Et puis il y a aussi la vie de la réalisatrice qui s’immisce dans sa création, sans que l’on sache vraiment démêler ce qui est vrai de ce qui sort de son imagination, cela m’évoque le travail fascinant de Sophie Calle dont je vous avais parlé à l’occasion de son exposition au Musée de la Chasse.

Cette série de fiction à la fois drôle, émouvante et quelque peu surréaliste (oserais-je dire « fantastique » ?) est un enchantement et je vous invite à la visionner tout de suite ! Voici le teaser de la saison 1 de My life in sourdough. Pour ceux qui auraient besoin de sous-titres, il y a la truculente saison 3 qui se passe en France et dont la langue principale est le français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT