Nanashi – 31 rue de Paradis

22 Déc 2010 • 750107 commentaires

« Nanashi », c’est le nom donné à celui qu’on disait provisoire « 31 rue de Paradis ». Une occasion, une envie, deuxième déjeuner après quelques commentaires peu flatteurs laissés ici. Il semble qu’il y ait eu un changement dans la déco, une ribambelle de sortes de pompons géants de rideaux a été ajoutée au plafond près de l’entrée, je ne suis pas sûre de l’effet. L’ardoise positionnée dehors ce jour-là annonce un bento à l’épaule d’agneau confite qui me met aussitôt en appétit. Il fait froid dehors, chaud dedans, la japonaise Kaori Endo est aux fourneaux, ce nouveau lieu du Xe se remplit en l’espace de quelques instants.

403-NanashiCrudités variées et vraiment réussies, concombre épépiné, daikon émincé cru, salades, fenouil et chou fleur que vous me croirez ou non, mais tellement bien cuit et préparé qu’il a un goût de chou fleur décuplé. A côté, semoule complète et graines de lin, sous quelques morceaux d’épaule d’agneau confite, pruneaux, légumes. Un manque de sauce certain, mais c’est bon.

403-Nanashi2

Dessert de saison s’il en est, un roulé aux marrons confits. Gâteau roulé renfermant une crème légère garnie de morceaux de marron confit, léger et savoureux.

Déjeuner : bento + dessert = 18,50 € Ah, j’oubliais l’onigiri pris à emporter pour le train que je prenais en fin d’après-midi. Une boule de riz blanc et complet amalgamé avec des miettes de morue et du shiso, 2 € à emporter comme toutes les préparations, gâteaux, bento, soupes, salades, c’est au comptoir après l’entrée du restaurant et c’est vraiment bien vu. Tout ça pour dire que malgré les commentaires peu élogieux, moi j’ai trouvé ce deuxième déjeuner tout simple et sans quoi se retourner dans sa tombe, réussi et bon.

Nanashi, 31 rue de Paradis, 75010 Paris, 01 40 22 05 55, Métro Poissonnière

7 réponses à Nanashi – 31 rue de Paradis

  1. Topsy dit :

    J’y suis allée un samedi ayant rv dans le quartier. On était les premiers et avions donc l’espace pour nous tous seuls, ce qui était assez sympa pour bien découvrir les lieux. Grande pièce accueillante, à la déco dans un style loft, mobilier vintage mais assez simple. Personnel disponible et bienveillant. Cependant ce jour là le bento ne m’a pas enthousiasmée car peu innovant (coquillettejambon-oeuf poché) et quej’ai trouvé cher pour ce que c’était. Les desserts, si ils ne sont pas donnés non plus, m’ont par contre conquise. Bref, pour moi une cantine où il doit faire bon aller de temps en temps en semaine, pour un repas rapide ou à emporter, une pause goûter, bien que ça se soit pas exactement donné (ce qui est aussi ce qui me dérange chez Rose Bakery)…mais ça chacun voit.
    http://urbanites.canalblog.com/archives/2011/01/10/20087646.html

  2. pascale dit :

    avant un rdv dans le quartier, j’y suis allée la semaine dernière et j’ai beaucoup aimé. Il est vrai que ce restaurant ne ressemble à aucun autre et qu’il est très difficile à décrire. Nous avons beaucoup aimé nos bentos et les desserts sont très bons. Très bonne année à toi.

  3. – Topsy, exactement ! La bonne cantine où aller un midi de semaine.
    – Pascale, je suis d’accord, il ne ressemble à rien de ce que l’on connaît et je trouve ça toujours bien à Paris de voir apparaître un nouveau paysage !

  4. Pascale, bonne année à toi également ! Merci pour tes voeux !

  5. Ariane dit :

    J’y ai mangé un bento à emporter qui était très bon mais pas exceptionnel et qui ne me parait mériter un grand détour. Mais les desserts sont fameux.

  6. Ariane, pas un grand détour certes, mais c’est un bon plan de quartier il me semble.

  7. On a bien aimé Nanashi sur BienBeau.fr, mais ça reste quand même une cantine bio haut de gamme.
    http://www.bienbeau.fr/Nanashi-gentils-bentos-pour.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT