OFF, cru 2011

24 Fév 2011 • Actualité1 commentaire

Désolée de disparaître de la circulation ces jours-ci. Pour tout vous dire, oh oui allez, si je vous parlais un peu de mon quotidien en dehors des restos, des produits et des bateaux, ça vous intéresserait ? Du 20 au 22 février, se tenait à Deauville le OFF (Omnivore Food Festival), trois jours de démonstrations de chefs venus des quatre coins du monde à l’invitation d’Omnivore. Un festival qui vous prend tripes et boyaux, vous accapare, vous confine dans le noir, vous isole tout le long, j’en suis revenue un peu sonnée. Cette année, il y a eu des moments magiques, de la poésie, de l’innovation vibrante, de la cuisine du sucré, des univers et des territoires inconnus qui se découvraient, Italie, Australie, Brésil, France. L’idée d’être invitée au voyage à travers les mains d’un chef, on avait envie d’être « pousses » tout à coup…

424-OFFSalvatore Tassa (à gauche), chef italien installé à 40 km au sud de Rome, prépare un caramel d’oignons juste à partir de leur eau de végétation et y fait infuser des fleurs et des bourgeons d’amandier (au parfum de miel incroyable, une branche a circulé dans le public). Pendant ce temps, son second mélange de la poudre de réglisse à de l’huile entre ses mains (pour les faire chauffer à la température du corps) avec lesquelles il masse ensuite les pousses de salade. Un geste d’une sensualité absolue !

Allez, je retourne à mes écrits « officiels », pour un compte-rendu des moments forts du festival.

Une réponse à OFF, cru 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT