Origins 14

21 Fév 2018 • 75014Aucun commentaire

Origins 14, c’est le nom qui a été donné à l’ancienne Régalade, celle créée en 1992 par Yves Camdeborde sur l’avenue Jean Moulin (Paris XIVe). Bruno Doucet, qui avait travaillé avec Camdeborde, avait pris la suite et c’est le chef qui le secondait, Ollie Clarke, qui occupe dorénavant les lieux avec son équipe. Le cadre est celui d’un bistrot auquel on s’attache tout de suite. On dirait que le parquet, le carrelage rétro, les chaises cuirées de rouge foncé, les tables qui valsent un peu, les banquettes et les petites lunes lumineuses nous attirent de leur sourire. Une atmosphère que l’équipe en salle sait rendre encore plus conviviale, grâce à un accueil franc et concerné, des petites phrases d’attention, de la gentillesse, bref, le bistrot comme on l’aime. A la carte, un menu entrée, plat, dessert à 37 € et pas d’alternative, avec des intitulés qui font tous envie. A l’heure du déjeuner, je privilégie les produits de la mer, même si la saucisse maison purée me fait sacrément envie, ainsi que le boudin noir et pommes en entrée… La terrine arrive très vite, avec le pot de cornichon, le tout à discrétion comme il en a toujours été de tradition à La Régalade. Maintenant que je connais la tournure, je ne dépasse pas 4 ou 5 bouchées de terrine (même si cela me fend le cœur l’espace d’un instant).

Les Saint-Jacques au beurre de persil. Leur vue me met tout de suite en joie. Fondantes à cœur, elles sont encore accrochées à leur coquille, émergeant d’un petit lac de beurre fondu et chaud aux accents d’herbes. Il y a également un peu de chapelure et quelques pignons dorés qui accentuent les notes beurrées. Je me régale !!!

Tronçon de turbot des îles Chausey, sauce hollandaise. Turbot/hollandaise, ça fait tout de suite tilt dans mon esprit. Et voici donc les chairs tendres du poisson un peu rôties par la cuisson que je nappe de cette sauce beurrée et légèrement acidulée (jus de citron). Le poireau tout simple avec la sauce hollandaise, ça le fait très bien aussi, ainsi que les feuilles d’endives rouges crues pour plus de fraicheur, mais toujours autant de sauce hollandaise. Et puis le pain aussi que je trempe dans la sauce hollandaise et l’huile qui déborde un peu du poireau. Oh la la, qu’est-ce que c’est bon.

L’orange sanguine en dessert (si vous me suivez sur Instagram, vous savez que c’est l’un de mes fruits préférés en cette saison) et crème d’orge toasté. Les tranches sont posées sur une crème aux accents de lait grillé, il y a également de la poudre de peau d’orange séchée que je prends pour du pollen (j’ai un peu extrapolé) et des graines croquantes qui doivent être de l’orge toasté. C’est rafraichissant et très parfumé.

Je pourrais vous citer tous les autres éléments de la carte car ils me faisaient envie, mais je crois que le menu choisi est suffisamment éloquent. La saison, les produits de qualité très bien sélectionnés et une pointe de fantaisie par moment animent délicieusement la carte d’Ollie Clarke. Je suis contente de vous donner une adresse comme celle-ci où j’ai simplement à vous dire, allez-y, les yeux fermés, tout ce que vous voudrez, c’est délicieux, convivial, sérieux, honnête. Je sais que vous passerez un bon moment et cela me ravit.

Fermé samedi, dimanche et lundi midi.

Origins 14, 49 avenue Jean Moulin, 75014 Paris, 01 45 45 68 58, métro Porte d’Orléans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

facebook twitter instagram rss CONTACT