• Madeleine, le gâteau de toujours

    Madeleine, le gâteau de toujours

    La madeleine, c’est le gâteau de l’enfance selon Proust, jusqu’à donner cette expression, « La madeleine de Proust ». Dans son livre Du côté de chez Swann, A la recherche du temps perdu, l’auteur raconte « et tout d’un coup, le souvenir m’est apparu. Ce goût, c’était celui du petit morceau de madeleine que le dimanche matin à Combray (…) ma tante Léonie m’offrait après l’avoir trempé dans son infusion de thé ou de tilleul ». Selon Marcel Proust, l’odeur et la saveur restent très longtemps et je partage cette impression. Vous remarquerez qu’il parle de la madeleine trempée dans l’infusion de thé ou de tilleul, ce qui évoque des parfums...

  • Yuzu, l’irrésistible agrume japonais

    Yuzu, l’irrésistible agrume japonais

    Yuzu, c’est le nom d’un agrume dont le Japon est le principal pays producteur et consommateur. Les échanges entre la France et le Japon ont commencé à porter leurs fruits, puisque peut-être l’aurez-vous remarqué, le yuzu est entré dans les mœurs de la cuisine et de la pâtisserie franco-japonaises et françaises. Ce qui le rend si désirable, c’est non seulement sa provenance lointaine – un agrume japonais, ça donne aussitôt une note exotique, comme le combawa (combava, cumbawa, cumbava, tout est possible) avant lui – mais aussi son parfum, singulier, aromatique, acide et amer en bouche, se rapprochant de celui de la mandarine. Aujourd’hui, on peut trouver le yuzu sous différentes formes,...

  • Praliné, A la mère de famille

    30 Mar 2018 • 75009, PâtisserieAucun commentaire
    Praliné, A la mère de famille

    Le praliné, c’est l’un des ingrédients de la pâtisserie et de la chocolaterie que je préfère. Le temps d’une visite à l’atelier de la maison A la Mère de Famille, j’ai pu capter quelques instants précieux et comprendre ainsi comment on obtenait des résultats si différents à partir de quelques ingrédients seulement, c’est à dire des fruits secs (noisette, amande, pistache, pignon) et du sucre. Comme le chocolat ou le café, les étapes qui contribuent à la fabrication du praliné demandent du temps, de la précision et beaucoup d’attention. Torréfaction des fruits, caramélisation, broyage, vous aurez un petit aperçu de ces gestes si importants, ainsi que de l’enrobage qui suit...

  • Halloumi, l’irrésistible fromage chewy

    29 Mar 2018 • 75009, 75011, 750162 commentaires
    Halloumi, l’irrésistible fromage chewy

    Halloumi ? C’est un fromage originaire de l’île de Chypre traditionnellement fabriqué à partir de lait de chèvre et de lait de brebis et que l’on trouve dans les cuisines d’appartenance méditerranéenne, mais pas que. Je vous propose de faire sa connaissance à travers trois adresses que j’aime beaucoup. Ce qui me donne l’occasion de vous faire part de l’évolution de ce blog. Notamment cette approche d’un produit ou d’un ingrédient de la cuisine que j’ai envie de vous faire découvrir. Le halloumi donc est un fromage que j’ai de plus en plus l’occasion de croiser et j’en suis ravie. Son goût n’est pas particulièrement typé, si ce n’est...

  • Bo&Mie, la bonne boulangerie

    27 Mar 2018 • 75002, PâtisserieAucun commentaire
    Bo&Mie, la bonne boulangerie

    Bo&Mie est une boulangerie qui a ouvert en novembre dernier au 18 rue Turbigo, en plein cœur de Paris. La bonne idée des deux instigateurs formés à l’Ecole Ferrandi, c’est d’avoir concentré tout ce dont on a envie quand on entre actuellement dans une boulangerie : de très appétissantes viennoiseries, des matières premières de qualité, de beaux pains, quelques gâteaux simples, une vitrine affriolante depuis la rue, des tables à partager à toute heure, une proposition de brunch le week-end (avec des viennoiseries à volonté, 19,90 €) et des prix accessibles. Le lieu est vaste, le cadre lumineux, le laboratoire visible depuis la boutique et la fabrication et la cuisson sur place sont assurées dans la...

  • Okomusu, okomiyaki à Paris

    20 Mar 2018 • 750032 commentaires
    Okomusu, okomiyaki à Paris

    Okomusu, c’est la deuxième adresse d’okonomiyaki, une spécialité d’Osaka au Japon, que je teste en quelques semaines à Paris (la dernière étant Aki). J’ai un côté monomaniaque et j’aime passer du temps sur un produit, l’aborder sous différentes formes, dans différents lieux. Voici donc l’okonomiyaki préparé dans une adresse du Marais, Okomusu, située au 11 rue Charlot. L’endroit tout en longueur ne se caractérise pas par ses couleurs (gris neutre, gris foncé et noir dans le mobilier et blanc aux murs), mais plutôt par sa programmation musicale actuelle mi-américaine, mi-japonaise qui fait dodeliner de la tête par moment ou qui donne envie de battre du pied. Dans cette salle...

facebook twitter instagram rss CONTACT