Vous êtes dans la catégorie : 75015

  • La Gauloise

    15 Fév 2011 • 750153 commentaires
    La Gauloise

    Il aura fallu que je sois invitée par une journaliste japonaise à fureter dans le XVe arrondissement de Paris pour découvrir ce lieu. Comment le définir… En quelques mots, brasserie, Belle Epoque, chic absolu, discrétion. Il semble qu’il n’ait pas bougé depuis son ouverture (j’ai cru lire quelque part « un siècle »), et en même temps, le décor semble non pas inspiré d’aujourd’hui, mais conçu aujourd’hui. Comptoir sublime dans l’entrée, immenses glaces sans tâches, banquettes rutilantes, tapis moelleux qui épouse l’escalier grimpant aux toilettes et aux petits salons (ça me plonge toujours dans une atmosphère du passé de monter des escaliers ornés de tapis). Il y a...

  • Le Casse-Noix

    9 Fév 2011 • 750151 commentaire
    Le Casse-Noix

    Le Casse-Noix, comme l’objet qui occupe les commodes et les étagères de ce restaurant ouvert il y a quelques semaines. On nous fait même remarquer parmi ceux de la collection en cours, ce casse-noix breton travaillé dans un reste de sabot (l’idée d’un objet en reste de sabot peut m’occuper l’esprit quelques minutes personnellement). Un comptoir qui en impose dans l’entrée, une salle qui se prolonge vers le fond avec son lot de plaques émaillées, de photos en noir et blanc, son horloge rugissante et ses tables en bois dressées simplement, ajoutez les murs couleur ocre jaune et la clientèle du quartier présente en nombre, vous êtes vites plongés dans une ambiance de bistrot aux accents...

  • Croccante

    23 Oct 2009 • 750157 commentaires
    Croccante

    A emporter, sur place ? Sincèrement, si vous avez le temps de vous installer à l’une des tables de cette cantine sicilienne, ne vous en privez surtout pas. Le patron, Massimo, sa bonhommie, sa moustache qui frise et son accent qui appuie là où ça fait du bien, ne donne pas envie une seconde de quitter les lieux. Le lieu a beau être étroit, les banquettes et les chaises un poil raides, on s’y sent bien et les produits perchés un peu partout ne nous incitent pas à quitter le navire non plus. Massimo, la pasta, la charcuterie « de campagne », les bouteilles de vin, les tresses d’ail. Tiens, ça me rappelle cette énorme tresse de têtes d’ail fumé reçue il y a quelques jours par la poste. En ouvrant ma...

  • Jadis

    17 Nov 2008 • 750157 commentaires
    Jadis

    L’ouverture a eu lieu mercredi dernier, le lendemain, à la même heure, nous étions un beau panier de journalistes qui répondaient à l’appel de l’ouverture. Discrets, on ne montre pas qu’on se connaît et on mesure nos sens aiguisés à cette cuisine menée par le jeune chef Guillaume Delage (29 ans), ancien de Pierre Gagnaire. La carte m’est soumise, 4-5 entrées, à peine plus de plats et de desserts, la formule courte et légère fonctionne à plein. En résumé, la cuisine est inspirée de plats bistrotiers, de certains plats de nos aïeux et se veut surtout enlevée et rugissante de fraîcheur. Côté décor, les tons gris souris, bordeaux, le carrelage, le comptoir, tout ça manque un peu de gaieté...

  • Yanase

    27 Oct 2008 • 750154 commentaires
    Yanase

    Yanase, une table tout en délicatesse, ouverte il y a un an et demi rue Vasco de Gama, encore une (après Opus Vins, Beurre Noisette, L’Os à Moelle…), mais japonaise cette fois. Un grand merci à la lectrice de Table à Découvert pour m’avoir incité à découvrir l’adresse… Pousser la porte, passer les petits rideaux, la salle tout en longueur se déploie et le maître de maison très chic (et prolixe en explications) vous installe. Quelques tables pour 2, 4 ou 6 et sinon, cet immense comptoir de bois blond où je prends place en solitaire pour assister aux préparations, montages et découpes de filets de saumon, daurade, bœuf d’un rouge saisissant… Le décor est épuré et les sons jazzy ou...

  • XV – Thierry Burlot – Fermé !

    26 Mar 2008 • 750157 commentaires
    XV – Thierry Burlot – Fermé !

    Si vous cherchez une table chic dans le 15e, il n’y a pas à tortiller, c’est Thierry Burlot qu’il vous faut. Un décor dans les bleus pétrole (comme le nouvel album d’Alain Bashung) et chocolat, des tissus épais rehaussés de fils dorés façon veines de marbre en trompe l’œil, des assises des plus confortables, un calme olympien et cette cuisine dirigée par Thierry Burlot qui fait mouche (Thierry Burlot se partage aujourd’hui entre sa table du 15e et le Cristal Room Baccarat dans le 16e). Les repas d’affaires s’y donnent à la pelle, le service discret et à la fois attentionné sait vous mettre à l’aise. Il y a bien cette jeune serveuse qui vous pose les plats devant le nez avec...

facebook twitter instagram rss CONTACT